Guinée : Que fera Sidya Touré après avoir frôlé le pire à Conakry ?

Incidents à Conakry
Sidya Touré, leader de l'UFR à bord de son véhicule de commandement le jeudi 14 novembre à Conakry
Sidya Touré, leader de l'UFR à bord de son véhicule de commandement le jeudi 14 novembre à Conakry

CONAKRY- L’opposant guinéen  Sidya Touré va-t-il renoncer aux manifestations après avoir frôlé le pire le 14 Novembre dernier à Conakry ? Va-t-il saisir la justice après l’attaque de son véhicule de commandement ? Que fera l’ancien haut représentant du Chef de l’Etat ?

Le leader de l’union des forces républicaines (UFR) Sidya Touré, qui s’est confié en exclusivité au micro d’Africaguinee.com ce samedi a annoncé qu’une réunion de crise aura lieu aujourd’hui au sein de sa formation politique. Celle-ci a pour but de décider de la suite à donner sur cette affaire.

 ‘’ Nous avons une réunion ce samedi 16 novembre 2019 au sein de notre parti le temps pour nous de regrouper des dossiers pour prendre une décision de porter plainte. Après cette entrevue on saura ce qu’on en fera’’, a indiqué l’ancien Premier ministre.

Une grosse polémique entoure l’affaire du véhicule de cet opposant. Alors que la gendarmerie affirme  avoir sauvé le leader de l’UFR, Sidya Touré dément en bloc cet argumentaire, indiquant que son véhicule a été attaqué.

 ‘’ Il parait que c’est la police qui m’a sorti de là, mais c’est faux. Ma voiture a été attaquée et je n’ai pas, Dieu merci eu des problèmes physiques. On ne peut pas dire certes que ma vie était en danger mais mon intégrité physique était en danger et cela est clair », a martelé l’opposant.

Sidya Touré a été contraint d’abandonner son véhicule le jeudi 14 novembre lors de la manifestation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) qui protestait contre un éventuel troisième mandat du Président Alpha Condé.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Samedi 16 novembre 2019 à 16:04