Bilan très lourd de la marche du FNDC : Trois jeunes tués dans la commune de Ratoma…

Violences meurtrières. à Conakry

CONAKRY- Le sang a encore coulé ce jeudi 14 novembre 2019. La marche organisée par le FNDC (Front National pour la Défense de la Constitution) a été émaillée de violences. 

Trois jeunes ont été tués en marge des violences intervenues qu’a connues la commune de Ratoma après l’interruption de la marche du FNDC du côté de Kondebounyi.

La première victime répondait au nom de Alpha Souleymane. Ce jeune collégien a été touché par une balle au niveau de l’abdomen. Abdiurahamane Diallo, la deuxième victime était conducteur de taxi-moto à Bomboli. C’est là qu’il a également reçu la balle qui lui a été fatale. Ce jeune garçon était orphelin de père et de mère. 

Tard la nuit, c’est un autre jeune qui a succombé à ses blessures après avoir reçu une balle. Amadou Oury Barry, la troisième victime était âgé de 32 ans. 

 

Africaguinee.com

 

 

Créé le Vendredi 15 novembre 2019 à 0:13