Urgent : Badra Koné, Elie Kamano et cie condamnés à de lourdes peines…

Manifestations en Guinée
Elie Kamano, Badra Koné
Elie Kamano, Badra Koné

CONAKRY-La sentence vient juste de tomber du côté du tribunal de première instance de Mafanco ! Elie Kamano, Badro Koné, Ibrahima Keita ont été fixés sur leur sort cet après-midi.

Poursuivis pour participation à une "manifestation interdite", le célèbre reggae man guinéen Elie Kamano  a écopé d’un an d’emprisonnement dont six mois assortis de sursis, alors qu'Ibrahima Keita, vice-président du parti RFD de Misbahou Sow a été condamné à six mois de prison ferme.

Badra Koné, le secrétaire national de la jeunesse de l’UFR, le parti de Sidya Touré a quant à lui été condamné à trois ans de prison dont deux ans assortis de sursis.

Tous ces condamnés ont entonné Amoulanfé à l'annonce du verdict. Leurs supportes mobilisés à l'extérieur du tribunal criaient pour leur "libération".

Leurs avocats pour leur part dénoncent une "injustice d'Etat" et ont annoncé dans la foulée qu'ils ont relevé appel de ces décisions.

A suivre…

Une dépêche de Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 22 octobre 2019 à 18:08