Manifestations contre le 3ème mandat : Comment le FNDC affûte ses armes ?

Manifestations du 14 octobre
Le FNDC affûte ses armes pour la manifestation du 14 octobre
Le FNDC affûte ses armes pour la manifestation du 14 octobre

CONAKRY-Malgré les menaces à peine voilées du gouvernement, le front national pour la défense de la Constitution n’entend pas reculer.

Prêtes à en découdre, les différentes antennes du FNDC se réveillent à travers le pays afin d'affûter leurs armes pour la manifestation du 14 octobre prévue sur toute l’étendue du territoire national, a-t-on appris.

C’est le cas par exemple à Labé où les adversaires du projet de nouvelle constitution ont tenu une réunion ce jeudi 10 octobre 2019 dans ce sens.

Une rencontre similaire a déjà hier mercredi dans la capitale. Une rencontre au cours de laquelle, les partis membres de l'opposition républicaine se sont réunis à Conakry pour affiner leur stratégie sur les manifestations  qui vont être enclenchées à partir du 14 octobre.

Pendant ce temps, le Gouvernement tient un double discours alternant appel au clame, à la paix et avertissement teinté de menaces. Après la sortie musclée du général Bouréma Condé qualifiant le FNDC d’être une menace pour la paix et la sécurité de la paix, le premier ministre a affiché ce mercredi 9 octobre une ouverture au dialogue. 

Ibrahima Kassory Fofana a annoncé qu’il continuerait à entretenir un cadre permanent d’échange afin que toutes les composantes de la Nation puissent s’exprimer librement et participer activement aux grandes décisions qui engagent l’avenir de notre pays.

Mais est-ce suffisant pour faire fléchir la position du FNDC ? Pas sûr!

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 10 octobre 2019 à 15:17

TAGS