Enlèvement d'El hadj Doura : qui sont les autres « complices » de Mohamed Diallo ?

Insécurité à Conakry

CONAKRY- Annoncée pour ce lundi 30 septembre 2019, l’ouverture du procès des présumés assassins de l’Opérateur économique Elhadj Abdourahmane Diallo a été reportée sine-die, a appris Africaguinee.com, de sources judicaires. 

Poursuivis pour  enlèvement, séquestration  et assassinat, Elhadj Mohamed Diallo et ses 19 autres coaccusés devront encore attendre. Leur procès a été renvoyé à une date ultérieure. Selon une source proche du parquet de Dixinn, ce report se justifie par l’Assemblée Générale des magistrats qui se tient aujourd’hui à la Cour d’Appel de Conakry. La justice devra également chercher à savoir si El hadj Mohamed Diallo a d’autres complices civils ou militaires. 

Ladite assemblée apprend-on, est consécutive au bras de fer qui oppose le barreau de Guinée à la Cour d’Appel à cause de la prestation de serment de 11 nouveaux avocats. En effet, le torchon brûle entre le barreau de Guinée et cette juridiction depuis la prestation de serment de ces postulants. 

Ce week-end, le conseil de l’ordre est passé à la vitesse supérieure décidant de boycotter toutes les audiences de la Cour d’appel de Conakry pour une période illimitée jusqu’à la révocation du serment prêtée par les onze (11) postulants. Saisi de cette affaire, le ministre de la justice tente de mener une médiation pour trouver une solution à cette crise. 

Dossier à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 30 septembre 2019 à 14:24