Humanitaire : Mamadou Bailo Bah a besoin de votre aide…

Société
Mamadou Bailo Bah
Mamadou Bailo Bah

CONAKRY-Depuis 15 ans, Mamadou Bailo Bah souffre d’un rhumatisme  devenu chronique. Sa maladie s’est aggravée au fil des années et a même entraîné la perte de l’usage de ses pieds. Il a dû abandonner ses études à cause de cette maladie qui le ronge depuis plus d’une décennie et demie.  Aujourd’hui, il  ne peut rien faire.

La vie de ce jeune homme  âgé de 34 ans est gravement menacée aujourd’hui.  Rencontré ce mercredi 18 septembre 2019 à son domicile à Samatra un quartier de Dubréka, il se plaint de douleurs au niveau des pieds et des bras qui l’empêchent même de manger.

Couché sur un matelas, les pieds et les bras maigris et affaiblis par la maladie,  Mamadou Bailo ne peut rien faire. Cet orphelin de père nous a confié qu’il  vit dans cette souffrance depuis plusieurs années maintenant. Cette maladie a transformé sa vie en un véritable enfer..

« La maladie a commencé  par le gonflement de mes pieds  et cela fait 15 ans. Je suis couché à la maison. Et jusqu’à présent j’ai mal aux pieds,  on m’a dit que c’est le rhumatisme. Mes bras aussi  me font mal. Je ne peux même pas  m’asseoir. Je vis dans cette souffrance. Là où je suis couché je mange, je bois et je me brosse les dents, je fais tout sur place. C’est là où je suis couché que mon petit-frère me lave. Je fais tout au lit.  Au début de la maladie j’allais à l’hôpital. J’ai pris des médicaments en ce moment  mon père était en vie, il m’avait envoyé à l’hôpital. Je suis allé à Ignace Deen mais ma maladie a continué de se dégrader. Il est décédé et mon frère qui  vivait en Mozambique s’occupait de nous et nous envoyait la dépense est aussi mort là-bas depuis 2013. Nous n’avons pas de moyens. Je vis à travers le soutien de mes amis qui m’envoient de l’argent.  Mais je suis gravement malade », s’est lamenté  Monsieur Bah.

Ce jeune désespéré nous a confié qu’il souffre le martyr. Selon lui, cette maladie l’a empêché de poursuivre ses études. « Si les douleurs commencent, je ne peux même pas prendre une tasse de café pour boire.  Avant j’étudiais à l’école et je faisais l’école coranique mais je pouvais plus continuer avec la maladie. J’ai beaucoup de soucis des fois, quand je pense à mon père et mon frère qui nous aidaient je ne fais que pleurer », se souvient Mamadou Bailo.

Il sollicite de l’aide des personnes de bonne volonté et du gouvernement pour recouvrir sa santé. Même cri de cœur chez sa mère. Cette veuve demande  également une assistance financière pour la  prise en charge médicale de son fils.

« Je demande de l’aide à toutes  les personnes qui ont la possibilité de l’aider à cause de Dieu. Cela fait 15 ans, mon fils est couché et ne peut rien faire. Nous sommes en location ici et mon fils souffre beaucoup,  parce qu’on n’a pas les moyens et on n’a pas de soutiens suffisant pour pouvoir le soigner », a lancé Fatoumata Diallo.

Merci de contacter Mr. Bailo sur ces deux numéros pour lui apporter votre soutien.

Tel : 624 15 07 71, 627 93 83 37

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Samedi 21 septembre 2019 à 11:48

TAGS