Thierno Ousmane: "Pourquoi nous avons donné l’hôtel de l’Indépendance aux sud-africains"

Hôtellerie
Thierno Ousmane Diallo, Ministre d'Etat de l'Hôtellerie et du tourisme
Thierno Ousmane Diallo, Ministre d'Etat de l'Hôtellerie et du tourisme

CONAKRY-La gestion du Grand hôtel de l’Indépendance « NOVOTEL » a été retirée aux guinéens ! Jadis fleuron de l’hôtellerie guinéenne, ce grand hôtel a été donné à une société sud-africaine "SNA". La convention qui n’a pas été rendue publique  a été signée par les ministres de l’Hôtellerie et des Finances, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, dans un projet présenté aux autorités guinéennes, ces sud-africains proposent la rénovation et la construction d’une autre tour de 18 étages. Après la rénovation de cette infrastructure, la gestion de l’hôtel de l’indépendance va revenir désormais à ces sud-africains.

Mais que dit réellement la convention qui lie l’Etat guinéen à ces sud-africains sur la gestion de l’hôtel après sa rénovation ? Contacté par la rédaction d’Africaguinee.com, le ministre guinéen de l’hôtellerie et du tourisme nous a fait savoir que le texte qu’il a signé avec son homologue des finances n’est toujours pas finalisé. « C’est un texte long que j’ai signé avec le ministre des finances. On n’a pas finalisé, on est sur les annexes, il faut attendre que tout soit réglé », nous a confié le ministre Thierno Ousmane Diallo.

Le ministre guinéen de l’hôtellerie et du tourisme nous a informés par la suite qu’après la rénovation, l’infrastructure comportera une nouvelle tour de 18 étages, des appartements de luxe et plusieurs autres suites. Après la fin de ces travaux de rénovation, le ministre Thierno Ousmane Diallo nous affirmé que l’hôtel de l’indépendance ex Novotel sera désormais géré par ces même sud-africains.

« C’est eux qui ont mis l’argent pour la rénovation et la construction d’une tour de 18 étages donc c’est eux qui vont choisir la chaine qui va gérer en fonction du standing de l’hôtel. Il y a un hôtel vétuste qui est en train de tomber en décrépitude et on trouve quelqu’un qui finance pour sa rénovation et la construction d’une nouvelle tour de 18 étages avec des appartements de luxe et des suites, donc ils ne vont pas mettre tout ça pour ne pas gérer eux-mêmes. Ou donner à quelqu’un de compétant, un professionnel. Nous sommes là pour veiller à ce que tout c’est passe bien. Il n’y a pas d’inquiétude à ce niveau», a affirmé Thierno Ousmane Diallo.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Samedi 31 août 2019 à 12:22