Routes Kagbélen-Kilomètre 36 : « Nous ne sommes pas satisfaits… », annonce Moustapha Naité

Travaux Publics

CONAKRY-Entamée il y a de cela plus de six mois par le ministère des travaux publics, les travaux de réfection de certaines routes de la capitale guinéenne peinent toujours à avancer. Face à cette situation, le ministre Moustapha Naïté a effectué une visite des chantiers au Kilomètre 36 et à Kagbélen ce lundi 29 juillet 2019. Objectif, faire l’état des lieux après les premières pluies sur les travaux qui ont été réalisés 6 mois avant.

Au terme de cette visite, le Ministre des Travaux Publics a exprimé certaines certaines préoccupations face à certains constats qu’il a eu à faire sur le terrain. Moustapha Naité a promis de convoquer dès ce mardi 30 juillet 2019 les entreprises « Guicopres » et « OAS » ainsi que les missions de contrôle pour avoir des explications sur les travaux réalisés au niveau de ces deux giratoires qui se trouvent à l’entrée de Conakry.

« Avec les premières pluies qui sont tombées, nous sommes venus aujourd’hui constater comment la chaussée se comporte après les travaux d’entretien et de maintenance qui ont été réalisés au niveau du giratoire de kilomètre 36 il y a de cela six mois. Je dois avouer que nous ne sommes absolument pas du tout satisfaits de ce qui a été fait. Nous allons convoquer l’entreprise dès demain mardi 30 juillet 2019 pour une réunion de travail pour voir exactement ce qui n’a pas marché, voir la situation de suivi de la mission de contrôle qui était sur le terrain parce que la garantie et la qualité du travail effectué sur terrain sont assurées par cette mission de contrôle », a annoncé Ministre des Travaux Publics avant de promettre qu’il prendra toutes les dispositions nécessaires pour assurer la garantie des travaux qui sont réalisés.

« Nous n’allons pas accepter que des millions de dollars soient déboursés et que les routes qui sont réparées ne tiennent pas. Ce n’est pas acceptable. Nous allons prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour l’ensemble des travaux réalisés sur le réseau de Conakry. Partout où les travaux ont été faits on constate des dégradations. Nous allons tout de suite convoquer l’entreprise et la mission de contrôle pour tirer au clair ce qui n’a pas marché et les sanctions qui doivent s’imposer seront prises », a-t-il promis tout en affirmant que les entreprises ne seront pas payées jusqu’à ce que le service fait soit garanti par la mission de contrôle.

« L’avantage avec les travaux routiers, c’est que c’est le service fait qui est payé. Quand le service fait est payé la qualité du travail est garantie par la mission de contrôle. Tant que cela n’est pas garantie vous ne payez pas. Donc il est évidant que nous allons demander à l’entreprise de revoir ce qui a été fait. L’Etat ne va pas encore débourser de l’argent, ça c’est certain parce que nous ne sont pas dans du gaspillage », a ajouté Moustapha Naïté.  

En ce qui concerne le rond-point de Kagbélen, le Directeur des projets Kagbélen-Sonfonia a donné quelques détails sur l’évolution du chantier. Selon Salmana Bah, au niveau du giratoire de Kagbélen, il ne reste que la dernière couche, celle qui va supporter réellement le trafic suite aux agressions des routes. Il explique encore qu’avec les grandes pluies il est impossible de faire des couches de roulement.

« Les travaux ne sont pas encore finis ici. Sur le carrefour Kagbélen il y a des dégradations sur la couche de base de grave bitume qui n’est pas achevée. Mais pour la période des grandes pluies on va faire du ré surfaçage avec des enrobées pour maintenir la circulation jusqu’après la bonne saison nous allons recasser pour refermer. La couche de roulement n’est pas faite encore. Il y a 7 cm de couche de roulement qui reste à faire », a expliqué Salmana Bah.

 

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

Créé le Mardi 30 juillet 2019 à 7:14