Expulsion de guinéens aux USA : Que compte faire Kerfalla Yansané ?

immigration irrégulière aux Etats-Unis
Le président Donald Trump et l'ambassadeur guinéen Kerfalla Yansané
Le président Donald Trump et l'ambassadeur guinéen Kerfalla Yansané

WASHINGTON- L’ambassadeur guinéen aux Etats-Unis a pris des mesures par rapport au début des raids contre les immigrants en situation irrégulière sur le sol américain. Annoncé le 13 juillet dernier, ces opérations ont été lancées le 14 juillet dans l’ensemble des Etats américains. Une situation qui interpelle le diplomate guinéen en poste à Washington.

La Guinée disposant d’une forte communauté aux Etats-Unis, l’Ambassade de Guinée à Washington en collaboration avec le Conseil Général des Guinéens s’est entretenue avec les différents Présidents des Associations de Guinéens vivant aux Etats Unis le 15 juillet dernier.

L’objectif de cet échange était d’informer la communauté guinéenne, de la nouvelle politique américaine sur l’immigration. L’ambassadeur a annoncé à ses interlocuteurs les raids en cours.

Selon une source proche de l'ambassade, Kerfalla YANSANE a invité les présidents d’associations à passer des messages de solidarité, de vigilance et de respect des lois du pays d’accueil, à la communauté. Il les a également invités à recenser les cas de raids qui seront enregistrés au sein de la communauté.

Le diplomate guinéen a aussi expliqué les efforts du gouvernement guinéen à faire en sorte que les cas d’immigrations irrégulières soient dissociés des cas de crimes afin de réduire ainsi les expulsions. Ce plaidoyer avait  été fait par le Président Alpha Condé lors de la visite en Guinée du Sous-Secrétaire d’Etat Américain en charge des Affaires Africaines, en insistant sur l’apport de la diaspora guinéenne au développement économique du pays.

Notre source proche de l’ambassade de Guinée à Washington, a confié que les responsables des Associations ont fait mention de la problématique des expulsions, de la difficulté à gérer les cas sociaux. Ils ont suggéré la mise en place d’un fond d’appui aux cas d’expulsions les plus critiques et l’ouverture d’une ligne téléphonique d’urgence.

L’ambassade a annoncé à ses interlocuteurs que des dispositions sont en train d’être prises par le Gouvernement pour résoudre le problème d’acquisition de passeports.

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 17 juillet 2019 à 22:13