Sidya Touré avertit la CENI : « On n’acceptera pas… »

Elections en Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY- L’opposant guinéen Sidya Touré a lancé  un message d’avertissement à l’endroit de la commission électorale nationale indépendante (CENI). Le leader de l’union des forces républicaines (UFR) a averti que son parti n’acceptera pas le recrutement d’Innovatrics comme opérateur chargé de la gestion du fichier électoral.

L’ancien premier ministre soupçonne cet opérateur d’être un instrument de fraude permettant au président Alpha Condé d’avoir les 2/3 des députés à l’occasion des prochaines élections législatives dont la date n’est pas encore connue.

« Il y a une idée nouvelle qui est en train de sortir encore. J’avais averti que c’est INNOVATRICS qui va gagner l’appel d’offre. Et oui c’est INNOVATRICS qui est en train de gagner parce qu’INNOVATRICS a les données de WEYMARK et de GEMALTO. Des données dans lesquelles il y a 1 574 000 faux électeurs sur six millions. Donc on n’acceptera pas ça. Pour nous, c’est INNOVATRICs qui peut permettre à Alpha d’avoir les 2/3 des députés de  l’Assemblée Nationale. INNOVATRICS est égale à 3ème mandat », a averti le leader de l’UFR.

Cette sortie de Sidya Touré intervient alors que la CENI n’a pas encore annoncé de date pour la tenue des élections législatives prévues cette année.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 14 juillet 2019 à 15:56