Pourquoi le parti de Sidya Touré attise la colère d'Alpha Condé?

Politique
Sidya Touré, leader de l'UFR
Sidya Touré, leader de l'UFR

CONAKRY-Sidya Touré, le leader de l’Union des forces républicaines a dénoncé ce samedi 13 juin une tentative "d’intimidation" et de "débauchage" des cadres de son parti pour annihiler l’opposition au troisième mandat.

« Depuis que l’UFR a lancé l’idée du refus du 3ème mandat, ça gagné tout le pays. La décision a été prise en haut lieu de s’attaquer à l’UFR. Il y en a qu’on a acheté avec de l’argent, il y en a qu’on cherche à acheter avec des postes, mais quand tout ça ne marche pas on veut nous faire peur. Mais nous on n’a pas peur. Vous savez quand les militaires nous avait menacé ici, nous on avait été au stade, ceux qui ont peur c’est ceux qui n’ont pas été. Nous on n’a pas peur d’aller là où on doit aller quand il s’agit de défendre les intérêts de la Guinée. Moi Sidya vous me verrez là-bas dans tous les cas de figure », a martelé le leader de l’UFR.

Réitérant son opposition au troisième mandat, Sidya Touré  s’est attaqué à la Gouvernance d’Alpha Condé qui selon lui depuis 9 ans n’a pas pu régler les problèmes qui assaillent les guinéens.

« Je n’ai rien contre quelqu’un mais ce que je dis là c’est la vérité. Il y a 9 ans, qu’est-ce qu’on peut nous montrer en République de Guinée ici pour dire Alpha a commencé ça, il a terminé. Voilà les logements sociaux, voilà l’électricité à Kankan, Mandiana et Kouroussa, voilà l’eau à Labé, Kankan, à N’zérékoré… On a donné un mandat pour faire un travail. Donc on est contre le 3ème mandat, on est contre la nouvelle constitution, on contre la modification de la constitution », a asséné l’ancien Premier ministre.

A suivre….

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 13 juillet 2019 à 19:05