Conakry : Madina Camara assassinée par un Libanais après une virée en boite

Crime à Conakry
Feue Madina Camara
Feue Madina Camara

CONAKRY-Une jeune fille aurait été tuée cette semaine à Conakry par un jeune Libanais. La victime âgée de trente ans était commerçante. Madina Camara est allée en boite avec son présumé meurtrier  Sam Chaloub. L’affaire est dans les mains de la Justice.

L’assassin présumé a été arrêté et se trouverait dans les mains de la Direction de la Police Judicaire (DPJ). Le crime a eu le Mercredi 10 juin dernier à Dixinn Bora à 3heures du matin. Alors que les enquêtes se poursuivent, la fille a été inhumée après qu’une autopsie ait été effectuée sur le corps.

Encore sous le choc le Papa de la victime explique dans quelles circonstances sa fille a perdu la vie. « Ma fille a été tuée à 3heures du matin par un libanais qui s’appelle Sam Chaloub qui n’est pas le seul. A la police, ils ont dit que ma fille a été électrocutée. Ils sont partis en boîte de nuit avec quatre filles. A leur retour, une  dame qui était dans le groupe a provoqué ma fille en lui demandant une cigarette. Ma fille a refusé en disant qu’elle ne fume pas avec n’importe qui parce qu’il y a des malades. Elles ont commencé à discuter entre copines. Le jeune Libanais Sam s’en est mêlé. Il a donné un coup à ma fille qui est sortie de la chambre pour aller demander secours. Sam a pris ma fille qu’il a frappé. Selon lui ma fille est tombée sur le courant. C’est cette version qu’ils ont donné à la police », explique Yamoussa Camara.

Selon lui les résultats de l’autopsie ont prouvé le contraire de la version donnée par le meurtrier présumé à la police. « On a fait des enquêtes. Une autopsie a été effectuée sur le corps. Les résultats ont révélé qu’elle a été torturée. J’ai même l’impression qu’ils ont cassé une de ses dents. Ils ont voulu masquer l’affaire. J’ai les preuves avec moi. Le  petit Libanais est à la disposition de la DPJ. Ils sont tué ma fille, nous demandons justice », lance le père de la défunte, qui confie que le procureur a été saisi de l’affaire.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le Samedi 13 juillet 2019 à 21:57