La mère d’Amadou Boukariou inconsolable : « J’avais envoyé mon fils à Labé… »

Violences au centre universitaire de Labé
Amadou Boukariou Baldé
Amadou Boukariou Baldé

LABE- C’était un brillant étudiant, mais le destin a été cruel envers lui. Amadou Boukariou Baldé a été tué ce vendredi 31 mai 2019. Il a trouvé la mort suite aux émeutes qu’a connues la cité de Karamoko Alpha.

De violents affrontements ont eu lieu ce vendredi 31 mai 2019 dans le campus de l’Université de Labé entre les forces de l’ordre et des étudiants. Ces derniers protestaient contre une décision des autorités du centre universitaire de Labé.

Plusieurs blessés avaient été enregistrés à la suite de ces violences. Amadou Boukariou Baldé, originaire de la préfecture de Télémelé, qui cherchait à fuir les violences, est tombé dans les mains d’agents des forces de l’ordre sans cœur. Les coups qu’il a reçus, notamment au niveau de la nuque, lui ont été fatals. Agé seulement de 22 ans, ce jeune est finalement décédé dans la soirée de ce vendredi 31 mai 2019.

Sa mère qui est inconsolable depuis l’annonce de son décès a tenu des propos très pathétiques. « J’ai envoyé mon fils à Labé pour des études, afin qu’il rentre avec un diplôme, et non pour qu’il revienne dans un cercueil », a t-elle confié en sanglotant. 

 

Africaguinee.com

Créé le Samedi 01 juin 2019 à 13:31

TAGS