Labé : plusieurs blessés dans des affrontements entre étudiants et gendarmes…

Heurts à l'université de Hafia
Des forces de l'ordre déployées à Hafia pour le maintien d'ordre
Des forces de l'ordre déployées à Hafia pour le maintien d'ordre

LABE-Des affrontements ayant opposé des gendarmes venus maintenir l’ordre et des étudiants en colère ont fait de nombreux blessés et des dégâts matériels important à l’université de Labé, située dans la sous-préfecture de Hafia.

C’est une décision du département Sociologie qui est à l’origine de la colère des étudiants. En effet, il y a quelques jours, deux étudiants ont été percutés par un véhicule non de l’université. Grièvement blessés dans cet accident, ils ont été admis à Conakry pour des soins. Entre temps, les évaluations de fin d’année sont programmées. Mais certains professeurs auraient demandé aux étudiants blessés qui suivaient des soins à Conakry, de revenir faire les évaluations faute de quoi, ils seraient envoyés en session. Une exigence que leurs camarades ont trouvée abusive et inhumaine.

Ce vendredi 31 mai 2019, ils ont laissé éclater leur colère en s’attaquant aux édifices de l’université. Ils ont jeté des cailloux, brûlés des pneus, cassant des vitres, endommageant des véhicules, des ordinateurs. Les dégâts matériels sont énormes.

Des gendarmes et policiers appelés pour le maintien d’ordre se sont affrontés aux manifestants. Plusieurs sont enregistrés dans les deux camps dont deux cas graves. Notre reporter sur place a vu un gendarme qui a perdu plusieurs de ses dents.

Les protestataires demandent désormais le départ du recteur. Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les forces de l’ordre poursuivaient les étudiants jusque dans leur dernier retranchement. Plusieurs d’entre eux auraient déjà interpelés. Les autorités de l’université n’ont pas encore réagi.

Nous y reviendrons !

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Vendredi 31 mai 2019 à 18:37

TAGS