Labé : un vaste réseau de bandits démantelé à Noussy…

Insécurité

LABE-Un réseau de voleurs de bétails vient d’être démantelé par les services de sécurité à Labé. Les membres de ce réseau sont accusés de semer la terreur dans le secteur de Madina Soogo. Menace de mort, vol à mains armées, tentative d’assassinat, le mode opératoire de cette bande de hors-la-loi est bien connu dans la zone. Mais la police a réussi un coup de poker dans la nuit du mardi au mercredi 22 mai 2019 vers 4heures du matin en arrêtant les pivots du réseau. Des armes et des munitions ont été saisies avec eux.

Six (6) armes à feu, 46 cartouches, un couteau, une paire de ciseaux, 2 kilos de chanvres indiens et deux motos non immatriculées ont été retrouvés avec ces présumés voleurs de bétails. 

 « C’est un jeune installé au Liberia qui a été victime de vol de plusieurs de ses bêtes dans la zone. Il a demandé de l’aide en indiquant que les voleurs habitent les lieux. La police accompagnée de certains conseillers communaux a réussi à mettre mains sur 2 présumés voleurs, 3 ont pris la fuite l’un a reçu une balle au pied mais il a réussi à fuir. Les deux qui ont été interpellés sont dans les mains de la police à Labé qui a saisi 6 armes à feu avec 2 kilos de drogue et d’autres objets qui attirent les vaches y compris des cordes dans leur cachette. Ils étaient en train d’être entendus sur PV. (…) Nous souffrons avec ces voleurs de bétails qui menacent même les citoyens »a expliqué Docteur Oury Diallo, maire de la commune rurale de Noussy. 

Interrogé, un agent de sécurité qui a participé à l’opération est revenu sur les circonstances de ces arrestations. « L’opération a commencé à 4h du matin. Des citoyens de la zone avaient alerté la CMIS. Nous avions déjà l’identité des principaux concernés qui volent et qui sèment la terreur dans le village de Madina  Soogo dans la sous-préfecture de Noussi. Il s’agit de Mamadou Bailo Hoggohesso, Alpha Amadou Parawol, Korka Dioliwoy, Abdourahmane Balan, Oumar Koura Kansa et Alpha Sally Bally. Ils sont accusés de vol d’une dizaine de vaches et de tentative d’assassinat sur une vieille femme victime de vol. Nous avons foncé sur leur cachette, certains d’entre eux ont opposé une forte résistance, il a fallu des sommations pour les neutraliser. L’un des malfrats a été blessé par balle aux pieds. Les deux cerveaux sont mis aux arrêts, les autres qui sont en cavale sont activement recherchés, ils n’iront pas loin parce que tout le monde est alerté. Nous avons retrouvé sur eux 6 armes à feu, 46 cartouches, un couteau, une paire de ciseaux, 2 kilos de chanvres indien et deux motos non immatriculées. Les enquêtes se poursuivent» a indiqué notre interlocuteur qui prévient que les opérations se poursuivront.  

armes_labe.png

DD, cette septuagénaire a croisé ce groupe de voleurs un jour alors qu’elle était à la recherche d’une de ses vaches perdue. Elle raconte : « J’étais partie à la rechercher d’une de mes vaches disparue depuis le 8èmejour du mois de ramadan. Je suis tombée sur un groupe de personnes armées de fusils. Ils détenaient aussi des cordes qui laissent présager que c’est pour attacher des vaches volées. Ils ne m’ont pas adressé la parole ils ont pris la fuite.  Du coup j’ai fui aussi pour rentrer à la maison. Dans ma course j’ai entendu des tirs derrière moi. C’est des gens qui ne viennent pas de loin ce sont des voisons. Depuis l’année dernière j’ai perdu au moins 5 têtes de vaches, je réclame justice parce que j’ai peur que ces malfrats reviennent faire encore plus mal. Nous vivons dans la terreur ici avec tous mes voisins, nous avons peur de ces voleurs de bétails qui nous dictent leur loi avec des menaces, même si tu vois ton voleur tu as peur de l’indexer, le réseau est très vaste », a  témoigné cette dame.

Il y a six mois une révolte populaire est survenue dans une localité de Noussy contre le cerveau du vol de bétails du nom de Saidou Wedouwel. Ce dernier est détenu présentement à la maison centrale de Labé alors que tous ses biens ont été détruits après son arrestation.

 

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour africaguinee.com

Tél. (00224) 664 93 45 45

Créé le Jeudi 23 mai 2019 à 22:01

TAGS