Bah Oury : « Je condamne l’arrestation des opposants au 3ème mandat… »

Projet de modification de la Constitution
Bah Oury
Bah Oury

CONAKRY- Bah Oury a condamné l’arrestation et la condamnation de plusieurs opposants au projet de révision constitution en Guinée. 

Ce mardi 7 mai 2019, plusieurs jeunes qui avaient manifesté le samedi 4 mai dernier à Kindia en marge de l’arrivée du Président Alpha Condé dans cette localité, ont été condamné à des peines de prison ferme par le tribunal de première instance de Kindia. 

Pour le chef de file du mouvement « Renouveau », ces arrestations ne sont pas normales.

« Je condamne l’arrestation des opposants au 3èmemandat. Ils ont le droit d’exprimer leurs idées », a estimé Bah Oury qui estime que la Guinée n’a pas besoin d’un référendum pour l’adoption d’une nouvelle Constitution.

« On devrait s’abstenir d’aller dans une direction qui pourrait réveiller les diables », conseille Bah Oury.

Ces derniers temps, les manifestations contre un projet de troisième mandat pour Alpha Condé se sont multipliés à Conakry et à l’intérieur du pays. Les nombreuses arrestations et les cas de condamnations ne font pas reculer les opposants au projet d’une nouvelle Constitution. 

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 08 mai 2019 à 13:20

TAGS