Déguerpissement à Conakry: la prochaine cible d’Ibrahima Kourouma…

Déguerpissement à Conakry
Ibrahima Kourouma, ministre de la Ville et de l'aménagement du territoire
Ibrahima Kourouma, ministre de la Ville et de l'aménagement du territoire

Après les menaces d’Alpha Condé, Ibrahima Kourouma le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire a identifié une prochaine cible à déguerpir.

Ce lundi 4 mars 2019, plusieurs habitants d’une des zones de la cité Soloprimo (Koloma) ont été surpris par des agents de l’habitat qui sont venus mettre des croix sur leurs habitations.

Accompagnés des éléments des forces de l’ordre, ces émissaires ont mis des croix rouges sur plusieurs maisons, signe qu’elles sont les prochaines cibles des autorités. Le chagrin, mêlé au sentiment d’injustice était à son comble. Larmes aux yeux, les occupants ont assisté impuissants à cette scène presqu’insupportable.

Certains habitants soutiennent cette zone n’avait pas été touchée en 1998. D’où leur surprise. D’autres cherchent déjà à sauver certains biens avant l’arrivée des bulldozers.

Ce week-end, le président Alpha Condé a promis d’être intraitable dans la récupération des domaines appartenant à l’Etat, alors que le passage des bulldozers à Kaporo-rail a laissé de nombreuses famille dans la misère et l’abandon.

« Les gens construisent n’importe comment. La preuve : la deuxième République a dégagé Kaporo-rails jusqu’à 60%. Il restait peu.  Mais les gens sont venus occuper de nouveau et de façon illégale. Il n’y aura pas d’état d’âme pour tous ceux qui occuperont les domaines de l’État. Celui qui revendra un domaine de l’État sera sanctionné et on récupérera », a prévenu le chef de l’Etat.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 04 mars 2019 à 21:43