Néné Oussou aux députés : "même 10 femmes ne suffiront pas les polygames…"

Polygamie
Néné Oussou
Néné Oussou

CONAKRY-Le vote de la Loi autorisant la polygamie en Guinée ne passe chez certaines femmes. La polygamie existait  pourtant dans la société guinéenne fortement ancrée dans la tradition. L’opposante Néné Oussou est consciente de la réalité, mais pense que l’adoption de cette loi est un grave recul.

 « Je suis contre l’adoption de ce code civil qui autorise la polygamie. La Guinée doit prendre l’exemple  sur les autres pays. Pourquoi prendre deux femmes, trois femmes ? Un homme et une femme c’est ce qui est normal. C’est ce que nous allons exiger. Vous avez une femme à la maison, vous n’arrivez pas à vous en occuper, les enfants ne mangent pas à leur faim, ils ne font pas de bonnes études par manque de moyens vous vous mettez à voter une Loi pour augmenter une deuxième ou une troisième femme ? Pour quoi faire ? Avec tout ce qu’on connait en Guinée, je ne vois pas la raison qui pousserait un homme à prendre deux ou trois femmes »,  a déclaré madame Néné Oussou qui s’insurge contre le diktat des hommes sur les femmes en Guinée.

« On refuse la polygamie. On n’acceptera pas. Vous le savez mieux que moi, les hommes qui légalisent la polygamie, certains ont quatre femmes à la maison, mais ils ont combien de maitresses dehors ? », s’interroge-t-elle. « Il faut qu’on arrête ce cinéma (…) On va protester. Je demande à toutes les femmes de refuser cela. Si ton mari envoi une seconde femme à la maison, il faut la foutre dehors  (…) n’acceptez pas de vivre avec une autre femme sous le même toit. Refusez ! Ce sont de problèmes. On est prête à se battre pour ça », a averti la présidente des femmes du parti GRUP.

« Même si on dit aux hommes vous avez dix femmes, ça ne leur suffira pas. Ils vont toujours aller chercher ailleurs. Donc pourquoi légaliser la polygamie maintenant étant donné qu’ils ont des maitresses dehors (…) », a-t-elle fustigé.

Dossier à suivre…

Diallo BOUBACAR 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Dimanche 30 décembre 2018 à 14:43

TAGS