Fayala Doumbouya : « Aboubacar Soumah roule dans une voiture climatisée et il nous demande de mourir de faim… »

Grève des enseignants en Guinée
Fayala Doumbouya
Fayala Doumbouya

CONAKRY- Le syndicat dirigé par Aboubacar Soumah risque-t-il une implosion ? Plus de deux mois après le déclenchement de sa grève, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée est miné par une crise interne.

Le secrétaire fédéral du SLECG à Nzérékoré qui avait appelé à la reprise effective des cours est sorti ce week-end de son silence. Fayala Doumbouya qui regrette que la grève ait été déclenchée par Aboubacar Soumah de façon « unilatérale », a porté de grave accusations contre ce dernier. 

« Les enseignants sont pris en otage par un groupe qui ne veut plus enseigner. Si non pourquoi mystifier une grève ? En faisant la lecture de fatiha ? (…) Cette grève a été décidée de façon unilatérale par Général SOUMAH, personne n'a voté. Et Personne ne peut dissoudre le bureau de N'ZEREKORE, le SLECG n'est pas une propriété privée de quelqu'un, nous avons été élus et non nommés », a dénoncé Fayala Doumbouya.

A `Nzérékoré, plusieurs enseignants ont repris le chemin de l’école. Ils disent craindre un licenciement au delà des trois mois sans travail. 

« Un syndicaliste ne doit pas être haineux et agressif. Le secteur éducatif mérite un repos. Entre 2016-2018, trois ministres de l'éducation, c'est trop, 2016-2017-2018 grève c'est trop. Le Général (Aboubacar Soumah, Ndlr) a accepté pendant plus de de 30 ans ce salaire, s'il estime que ce salaire ne lui suffit plus alors il peut demander la retraite anticipée pour laisser les jeunes en paix. Je crois qu'il faut être zombifié pour suivre une personne qui roule dans une voiture climatisée et qui demande aux autres de mourir de faim. Les enseignants soucieux de l'avenir des enfants de la Guinée forestière sont en classe maintenant », a estimé Fayala Doumbouya qui dit n’avoir rien reçu du Gouvernement pour appeler à la reprise des cours dans les différentes écoles à Nzérékoré.

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 24 décembre 2018 à 11:16