Affrontement sanglant à Doko (Siguiri) : de nombreux blessés par balles…

Echo de nos régions
Un des blessés dans des affrontements autour d'une mine d'or à Doko
Un des blessés dans des affrontements autour d'une mine d'or à Doko

SIGUIRI-De nouveaux affrontements sanglants ont éclaté ce dimanche 16 décembre 2018 dans la sous-préfecture de Doko. Les heurts ont opposé  deux districts autour d’une mine d’or. Au moins onze personnes ont été blessées dans les affrontements.

Dans l'après-midi de ce dimanche 16 décembre 2018, un affrontement au tour d'une mine litigieuse a opposé le district Fanafanakô et celui de Mansala dans la sous préfectures de Doko située à 50km du chef lieu de la préfecture de Siguiri. Un bilan provisoire fait état de 11 blessés et  plusieurs biens matériels détruits.

Interrogé, Sira Toumany Simagan président de district de Fanafanakô présent à l'hôpital préfectoral de Siguiri où les blessés ont admis a expliqué les faits.

« Avant cet affrontement, un jugement a été rendu à  notre faveur par le juge Abdoulaye Conté. Après quelques temps, Mansala a commencé à exploiter la mine. Nous nous sommes rendus au tribunal qui a ordonné l'arrêt des activités, le papier est venu de Kankan. Aujourd'hui à mon fort étonnement j'ai vu cet acte.  11 de mes citoyens ont été blessés par balles. Je les ai transporté ici à l'hôpital pour des soins », a expliqué le responsable du district de Fanafanako.

Drissa Simagan un des blessés a raconté comment ils ont été attaqués : « nous sommes restés en train de travailler, un groupe de chasseurs de Mansala est venu nous dire de quitter. Entretemps, ils ont jeté des cailloux et volé une de nos motos. Nous avons dit aux enfants de rentrer  et on va aller chercher la moto et informer notre président de district. Quand les enfants sont partis, ils ont ouvert le feu sur nous à l'aide des fusils de chasse, blessant 11 personnes. 11 motos plus 2 compresseurs ont été emportés par les assaillants à Mansala », a expliqué cette victime rencontrée à l’hôpital de Siguiri.

Joint au téléphone, le président de district de Mansala n'a pas accepté de se prononcer sur cette affaire. Présentement, trois blessés sont à l'hôpital préfectoral de Siguiri pour des soins.

La préfecture de Siguiri riche en or est souvent le théâtre de violence autour des mines. Des violences similaires ont éclaté la semaine dernière dans la région.

Depuis Siguiri, Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 16 décembre 2018 à 20:49

TAGS