.

Ousmane Gaoual : « Kassory Fofana se distingue d’Alpha Condé… »

Facebook icon Twitter icon
Violences à Conakry
Ousmane Gaoual Diallo
Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY- Le parti de Cellou Dalein Diallo a salué la décision de Kassory Fofana qui a demandé des comptes à deux de ses Ministres des comptes à propos des violences meurtrières qui ont secoué la capitale guinéenne ces derniers jours. 

Alors que des familles continuent d’être endeuillées en Guinée lors des manifestations, le premier ministre Kassory Fofana a donné des instructions fermes aux ministres de la Justice et de la sécurité. Le Chef du Gouvernement demande à Cheick Sako et à Alpha Ibrahima Keita d’œuvrer pour faire la lumière sur les nombreux cas d’assassinats enregistrés à Conakry lors des manifestations de l’opposition. 

Ousmane Gaoual Diallo prend acte de ce fléchissement du Gouvernement, mais demande des actes plus concrets. « C’est la première fois qu’on voit le Premier Ministre instruire ainsi avec beaucoup de fermeté ses ministres dont les départements sont mis en cause, de faire la lumière sur les cas d’assassinat et de prendre des dispositions pour que ces assassinats cessent. C’est déjà un fléchissement du Gouvernement que nous notons. Je pense qu’il faut mettre cela à l’actif de Kassory Fofana qui se distingue d’Alpha Condé qui est président depuis huit ans », martèle-t-il, regrettant toutefois que cette instruction arrive alors que les positions se sont radicalisées. 

« Nous avons besoin plus que de courriers, plus que des instructions. Nous avons besoin d’actes concrets en mettant en place des commissions d’enquêtes, désigner des juges. Mais maintenant ce ne sont plus des commissions d’enquêtes des guinéens qui peuvent nous rassurer. Nous demandons que celles-ci soient ouvertes à la communauté internationale, on demande l’assistance du Haut-Commissariat des Droits de l’Homme pour que les résultats des enquêtes rassurent tout le monde », insiste le parlementaire.

Les manifestations sont interdites depuis plusieurs mois en Guinée par le gouvernement. Ce proche de Cellou Dalein Diallo attend également du Gouvernement  la levée de toutes les entraves à l’exercice des libertés fondamentales. 

« Nous demandons et exigeons que des sanctions disciplinaires soient prises contre les responsables des forces de l’ordre, notamment le Général Bafoé pour insubordination et outrage aux députés. Parce que nous avons vu son attitude vis-à-vis des députés et du chef de file de l’opposition qui est contraire aux règles républicaines de fonctionnement. Après ces actes, nous dirons que le Gouvernement va dans le bon sens. En tous les cas nous attendons des faits concrets », a avancé Ousmane Gaoual Diallo.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Samedi 10 novembre 2018 à 10:05