Bras de fer Alpha Condé-Cellou Dalein : un troisième larron sur orbite…

Crise politique
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo

CONAKRY-Alors que les dernières manifestations appelées par l’opposition ont encore été émaillées par des incidents meurtriers à Conakry, un nouveau bras de fer pointe à l’horizon ! 

La manifestation appelée par les femmes de l’opposition ce jeudi 1ernovembre 2018 a été interdite par les autorités. Pour justifier leur décision, elles invoquent les enquêtes judiciaires en cours sur les cas de meurtre enregistrés lors des manifestations. Mais les initiatrices de cette marche comptent bien braver cet interdit, faisant planer de nouveaux risques de violences demain encore à Conakry. 

« On a décidé de marcher. Nous avons fait notre devoir en écrivant un courrier d’information qu’on a adressé aux communes que nous allons traverser. Nous allons marcher parce que c’est la Loi qui nous le confère. C’est un droit Constitutionnel », nous a confié madame Maimouna Bah, vice-présidente des femmes de l’UFDG, principal parti de l’opposition. 

A travers cette marche, les femmes de l’opposition entendent protester contre les violences suivies de morts lors des manifestations. L’itinéraire de cette marche « interdite » est le suivant : esplanade du 28 septembre, ministère de la sécurité et de la protection civile en passant par l’hôpital Donka. 

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 01 novembre 2018 à 11:38