Guinée : Aboubacar Soumah va défier Kassory Fofana…

Grève des enseignants
Aboubacar Soumah
Aboubacar Soumah

CONAKRY- La crise qui touche le secteur de l’éducation s’enlise davantage. Aboubacar Soumah, le Secrétaire Général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée a déclaré ce samedi 27 octobre 2018 que leur revendication au sujet des 8 millions comme salaire de base est « non négociable ».

Le numéro un du SLECG qui était devant plusieurs enseignants a fustigé l’attitude du Premier Ministre qui selon lui n’a pas joué son rôle de promoteur du dialogue social.

« Ce Premier ministre selon la Constitution qui est responsable du dialogue social, qu’il soit le premier à bloquer ce dialogue, déclare sur les antennes de radios que jusqu’en 2020, pas de négociations entre le gouvernement et le SLECG », a fustigé Aboubacar Soumah qui n’a pas manqué de dénoncer le blocage des salaires de tous les enseignants qui ont observé la grève.

« Il a donné l’ordre de bloquer nos salaires contrairement à la loi L 028 qui régit les relations sociales, qui régit le statut général des fonctionnaires », regrette le syndicaliste qui promet la fermeté en annonçant que les enseignants resteront à la maison jusqu’en 2020 s’ils n’obtiennent pas gain de cause.

« Nous ne sommes pas prêts à retourner dans les classes tant que notre revendication essentielle n’est pas satisfaite. Quel que soit le temps que cela prendra, jusqu’en 2019 ou 2020, nous serons à la maison », a martelé le Secrétaire Général du SLECG.

 

Africaguinee.com

Créé le Dimanche 28 octobre 2018 à 12:05