Le maire de Kiniebakoura chassé par des citoyens : "On a déchiré mes habits…"

Echo de nos régions
Le maire de Kignébakoura
Le maire de Kignébakoura

SIGUIRI-Le nouveau maire de Kiniebakoura et ses conseillers ont été chassés par des jeunes de la localité qui s’opposent catégoriquement à la nouvelle équipe qui désormais a la responsabilité de gérer cette mairie.

Mohamed Lamine Keita, le maire de Kiniébakoura que nous avons interrogé a expliqué les circonstances dans lesquelles lui et les autres conseillers ont été chassés. 

« Après notre installation, ce mercredi 24 octobre nous avions prévu de tenir notre première réunion. Nous sommes arrivés dans la salle. Quelques temps après, des jeunes de Kiniebakoura sont venus nous agresser en disant qu'on ne va pas travailler ici. Ils ont dit que c'est chez eux (…) Un d’entre eux  nommé Balaman Traore s'est jeté sur moi et a déchiré mes habits. Ils nous ont fait sortir et fermé la porte de la mairie », a expliqué le nouveau maire de Kiniebakoura.

Dans plusieurs localités du pays des violences ont été enregistrées en marge de l’installation des élus locaux. A Conakry, l’opposition qui accuse le Pouvoir d’Alpha Condé d’avoir violé la loi dans ce processus a repris ses séries de manifestation. Au moins deux personnes ont deux perdu la vie dans des violences liées à ces contestations.

A propos des violences de Kiniébakoura, le maire confie qu’après ces incidents, ils ont ensuite expliqué le problème aux responsables de la préfecture qui ont promis de mener des enquêtes pour résoudre cette crise.

« C'est à eux de résoudre ce problème car il n'est pas bon de se rendre justice. Les autorités préfectorales nous ont dit qu'ils mèneront des enquêtes afin de trouver une solution au problème », a-t-il ajouté, appelant la population de Kiniebakoura au calme.

Diarra Sidibé 

Correspondant d’Africaguinee.com 

A Siguiri

 

 

Créé le Vendredi 26 octobre 2018 à 12:16

TAGS