Grève des enseignants : El hadj Sékhouna Soumah, le nouveau « Messie » ?

Grève des enseignants
El hadj Sékhouna Soumah
El hadj Sékhouna Soumah

CONAKRY- El hadj Sékhouna Souma va-t-il parvenir à « réconcilier » Alpha Condé avec le syndicaliste Aboubacar Soumah ? Le Kountigui de la Basse côte tente depuis quelques jours de faire fléchir le Secrétaire Général du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée au sujet de la grève qui paralyse le système éducatif.  

Ce dimanche 21 octobre 2018, il a reçu une délégation du SLECG à Tanènè. Aboubacar Soumah en personne ne s’est pas rendu sur place. Il a préféré dépêcher une délégation. Ce rapprochement entre le Kountigui et les enseignants intervient après le passage du premier ministre Kassory Fofana chez Elhadj Sékhouna Soumah.

« Le Kountigui nous a fait appel. Nous avons envoyé une délégation qui est partie avec le protocole d’accord signé avec le Gouvernement mais qu’il n’a pas respecté. Dans ledit protocole, il est bien mentionné qu’on devrait ouvrir un couloir de négociations autour des huit millions de francs. S’il revient dire qu’il n’y aura pas de négociation autour de ça, nous pouvons dire que le Gouvernement n’a pas honoré son engagement. Nous avons expliqué ça au Kountigui en lui remettant une copie du protocole. Il nous a dit qu’il allait venir vers le président et son premier ministre. C’est suite au contact qu’il a eu avec ceux-ci qu’il nous a demandé de partir le revoir pour nous faire le compte-rendu », a confié à notre rédaction, Aboubacar Soumah, le leader du SLECG.

L’école guinéenne connait des soubresauts depuis l’année dernière à cause des grèves intempestives des enseignants qui demandent une amélioration des conditions de vie et de travail. Mais le Gouvernement reste ferme et affirme avoir fait assez pour les enseignants. Ils sont à couteaux tirés depuis l’ouverture des classes, il y a trois semaines. 

Elhadj Sékouna Soumah sera-t-il la solution pour résoudre cette crise ? De nombreux observateurs sont sceptiques. D’autant plus que l’an dernier, un pool de médiateurs composé du grand-imam de Conakry et l’archevêque de Conakry avaient échoué dans la même crise. La suite on la connait. 

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112   

Créé le Lundi 22 octobre 2018 à 14:12