Affrontements à Kintinian : Casses, pillages, incendies à cause de la mairie…

Violences en Guinée
Affrontements à Kintinian
Affrontements à Kintinian

Installation des exécutifs communaux : plusieurs blessés des maisons pillées  et des motos incendiées à  Kintinian

KINTINIA- Les opérations d’installation des exécutifs communaux continuent avec leur cortège de violences. Ce dimanche 21 octobre 2018, des affrontements entre deux camps opposés autour du choix des dirigeants de la commune rurale de Kintinia ont fait plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, a appris Africaguinee.com.

Le camp du parti au pouvoir était opposé à celui d’un candidat indépendant dont la liste avaient obtenu 18 conseillers. Le bilan qui reste encore provisoire fait état de plusieurs blessés, des maisons saccagées et des motos incendiées. L’intervention des forces de l’ordre n’a pas permis d’empêcher les affrontements entre les deux parties.

Le préfet de Siguiri que nous avons joint dans l’après-midi de ce dimanche 21 octobre 2018 a indiqué que les exécutifs communaux n’ont pas été installés à Kintinia à cause des violences. 

Un militant du RPG Arc-en-ciel contacté par un journaliste de notre rédaction, a pointé un doigt accusateur sur les partisans des élus de la liste indépendante. 

« À Kintinia, le candidat indépendant a eu plus de conseillers que les autres partis mais il n’a pas la majorité. Sans les alliances il ne peut pas être maire. Ce matin les conseillers devaient être installés, mais les partisans de Balla sont venus perturber tout. Les violences perpétrées par les partisans de Balla ont conduit à des casses, des blessés, des maisons saccagées dont un bâtiment à étage appartenant à un conseiller du RPG du nom de Mamady Kaba, tout son contenu a été sorti et brulé ; Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour calmer un peu les gens », explique t-il sous le sceau de l’anonymat. 

Du côté du camp de Balla Camara, le chef de file de la liste indépendante, on accuse les partisans du RPG Arc-en-ciel. 

« Ce matin on s’apprêtait pour aller à la commune, nous avons été informés que les jeunes du RPG ont barricadé toutes les routes qui mènent à la commune. Nous avons saisi l’autorité préfectorale de Siguri et tout son cabinent, afin qu’ils prennent des dispositions pour éviter des affrontements. Ils nous ont dit rester calmes à la maison et qu’ils arrivaient. A notre grande surprise, à 11 heures nous avons été informés que les autorités était déjà à la commune avec la sécurité, on ne pouvait plus attendre, il fallait partir. Au niveau du marché des jeunes du RPG étaient là, ils ont commencé à jeter des pierres endommageant trois de nos véhicules, nos éléments aussi ont riposté pour passer, au niveau de la banque, la sécurité a dispersé les gens par les gaz. Quand nous sommes arrivés à la commune il y avait des jeunes du RPG, des gros bras venus de Siguiri, ils ont commencé à insulter nos membres disant que ceux qui ont fait alliance avec nous ne doivent pas rentrer dans la salle en l’occurrence Ismaila Camara de l’UFDG et Docteur Oumar Camara de PTS », a narré OusmaneCamara, un des élus sur la liste indépendante. 

 

Alpha Ousmane Bah

Pour africaguinee.com

Tél. : (00224)664 93 45 45

Créé le Dimanche 21 octobre 2018 à 20:24

TAGS