Manifestation de ce lundi 1er octobre : pourquoi Cellou et ses pairs ont fait marche arrière ?

Crise politique
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY- Pourquoi Cellou Dalein et ses pairs de l’opposition républicaine ont annulé la manifestation prévue ce lundi 1er octobre 2018 ? Alors que ce samedi 29 septembre, le leader de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée avait appelé tous ses militants à se joindre à la marche prévue ce lundi, nombreux parmi ces derniers ont été surpris d’apprendre l’annulation de cette manifestation qui visait à dénoncer la « destitution » de Kèlèfa Sall comme Président de la Cour Constitutionnelle.

« Nous ne sommes pas les organisateurs de la marche. Donc c’est pas nous qui avons signé les lettres d’informations adressées aux différentes communes. C’est avec beaucoup de surprise que nous avons appris comme tout le monde que la marche a été reportée à cause de la fête de l’indépendance. Nous n’avions pas un autre choix que de demander à nos militants de rester à la maison », a confié un cadre d’un parti d’opposition.

La cellule du Balai Citoyen, cette organisation de la société civile à l’origine du mouvement de « soutien » à Kèlèfa Sall, a justifié le report de sa marche par la célébration ce mardi 2 octobre de la fête de l’indépendance.  Elle soutient également que des « manœuvres dilatoires qui tendent à ensanglanter la journée du lundi 1er octobre 2018 seraient en cours dans l’optique de souiller la date historique de notre indépendance et ternir l’image de marque de l’organisation », a rappelé le Balai Citoyen.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 01 octobre 2018 à 11:05