Constructions à Conakry: Plus de 4000 personnes dans le viseur du ministre Ibrahima Kourouma

Aménagement du territoire
Le ministre de la ville et de l'aménagement du territoire, Ibrahima Kourouma-Africaguinee.com
Le ministre de la ville et de l'aménagement du territoire, Ibrahima Kourouma-Africaguinee.com

Plus de 4000 personnes risquent de se retrouver dans la rue dans les prochains jours à Conakry. Après le traumatisme des habitants de Kaporo Rail, c'est  un autre quartier de la commune de ratoma qui est dans le viseur du ministre Ibrahima Kourouma.

Selon nos informations, 252 concessions familiales du quartier Kipé 2 ont reçu l'ordre de quitter les lieux avant le 30 september prochain.Le gouvernement guinéen dénonce une "occupation illégale" des lieux.

Plusieurs habitants dénoncent l'attitude du ministre de la ville et de l'aménagement du territoire, et dénoncent un "acharnement et chantage".

"Nous estimons que la note de l'huissier bafoue nos droits. Nous demandons au ministre de l'habitat de regarder les archives pour mieux comprendre ce dossier", regrette Elhadj Ousmane Baldé, un habitant de kipé 2.

Selon eux, c'est le gouvernement qui avait donné l'autorisation de construire à Kipé 2 .

Quand au gouvernement, il maintient la pression sur les habitants de ce quartier de la haute banlieue de conakry.

A suivre...

Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 23 septembre 2018 à 9:15

TAGS