.

Washington veut allonger la durée de rétention des familles migrantes

Facebook icon Twitter icon
Immigration

Le gouvernement américain a présenté jeudi un projet de réglementation visant à allonger la durée de rétention des familles de migrants, s'attirant immédiatement les foudres des défenseurs des droits de l'Homme.

Le projet, rédigé par les ministères de la Santé et de la Sécurité intérieure, a pour but d'autoriser le maintien des familles dans des centres de rétention jusqu'à la fin des procédures judiciaires les concernant, contre seulement 20 jours permis actuellement. Il met fin de fait à un accord de 1997 qui a encadré les conditions de rétention des migrants mineurs.

Le projet, dont une copie a été mise en ligne jeudi, sera officiellement publié vendredi mais il risque d'être rapidement contesté en justice. "Cela rend malade de voir le gouvernement chercher des moyens de détenir les enfants plus longtemps", a immédiatement twitté l'ACLU, puissante organisation de défense des libertés.

L'association antiraciste ADL a elle jugé que la mesure contrevenait "aux valeurs de la nation et à la dignité humaine". En vertu d'une politique de "tolérance zéro" face à l'immigration clandestine instaurée début mai, plus de 2.300 mineurs ont été séparés de leurs parents qui ont franchi illégalement la frontière américaine.

Face au tollé provoqué jusque chez les républicains par la détresse d'enfants en pleurs, Donald Trump est finalement revenu sur la mesure. La plupart des familles ont été réunies mais plus de 400 enfants restaient détenus la semaine dernière.

AFP

Créé le Vendredi 07 septembre 2018 à 6:52