.

Installation des maires : le camp d’Alpha Condé répond à l’opposition…

Facebook icon Twitter icon
Politique
Le Président guinéen, Alpha Condé entouré des cadres de la majorité présidentielle au Palais Sékhoutouréa
Le Président guinéen, Alpha Condé entouré des cadres de la majorité présidentielle au Palais Sékhoutouréa

CONAKRY-Le camp du président Alpha Condé ne digère les "accusations" l’opposition dirigée par Cellou Dalein Diallo ! Alors que les opposants reprochent à la mouvance présidentielle de retarder l’installation des maires, le chef de file de la majorité présidentielle a répondu.

L’opposition estime que le retard de l’installation des mairies est dû en partie au fait que le RPG arc en ciel n’a pas fini de trancher sur la désignation de ses candidats pour briguer les postes de maires. Cellou Dalein et ses collègues rappellent d'ailleurs que le parti au Pouvoir n’avait point désigné de tête de liste lors des élections communales.

« Ils sont dans leur rôle d’accuser puisqu’ils ne font qu’accuser. Si on ne désigne pas de tête de listes où est leur problème ? Ils veulent nous dire qu’ils n’ont pas de problèmes eux ? », s’interroge l’honorable Amadou Damaro Camara.

Près d’un mois après la signature de l’accord politique mettant fin à la crise postélectorale, les conseillers communaux et ruraux ne sont toujours pas installés. Le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation le Général Bouréma Condé qui a été interpelé par les opposants, ne communique pas sur les raisons de ce retard.  

Pour l’honorable Damaro Camara, chaque parti à ses problèmes dans son camp. « Ils ont des problèmes à Mamou où il y a une lutte pour la mairie. A Kindia une bonne partie de la population conteste malgré notre retrait. Chacun a des problèmes dans son camp », soutient le parlementaire qui a été interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 06 septembre 2018 à 14:53