.

Santé: Expertise France sensibilise sur la résistance antimicrobienne….

Facebook icon Twitter icon
Santé
Expertise France sensibilise sur la résistance antimicrobienne
Expertise France sensibilise sur la résistance antimicrobienne

CONAKRY-Expertise France a organisé ce mardi 4 septembre 2018 à Conakry, une journée de sensibilisation et d’information sur les risques liés à la résistance antimicrobienne. Cette activité a été mise en œuvre par Expertise France en Guinée à travers son projet TWIN2H. L’objectif de cet atelier de formation est de sensibiliser les responsables des structures sanitaires du pays sur les conséquences de la résistance antimicrobienne et sur l’hygiène hospitalière et sanitaire en général en Guinée. 

Revenant sur les objectifs de cette sensibilisation, l’expert en prévention et contrôle des infections dans le cadre du projet TWIN2H pour Expertise France, a expliqué que cette journée a pour but de sensibiliser et d’informer sur les risques liés à la Résistance aux Antimicrobiens qui résument selon lui,  les trois domaines d’intervention, que ça soit sur la santé humaine, la santé animale et la santé environnementale suivant les recommandations de l’OMS.

« Au-delà de ce contexte global, cette journée va faire un focus sur les infections associées aux soins qui sont présentes dans nos structures hospitalières et qui ont révélé à travers l’enquête de prévalence des infections associées aux soins une très grande consommation d’antibiotique systématique donnés à tous les patients avant, pendant et après une intervention.  Ce qui majore le risque de résistance aux antibiotiques », a expliqué Sandrine Segor-Chicq, la représentante d’Expertise France en Guinée.

Selon elle, cette journée de sensibilisation est très importante parce qu’il s’agit d’un problème de santé publique mondiale majeure. « Si nous n’avons plus d’antibiotiques efficaces pour traiter la population humaine, nous pourrons décéder des maladies toutes simples sur lesquelles nous étions actifs jusqu’à présent », a-t-elle ajouté.

Le représentant de l’ambassadeur de la France en Guinée à cet atelier, a expliqué que son pays finance plusieurs projets dans le cadre de l’amélioration du système de santé en Guinée. Et parmi ces projets, TWIN2H fait partie.

« La France a décidé d’accompagner les efforts des autorités guinéennes, en particulier depuis l’épidémie à virus Ebola, en vue d’améliorer les capacités du système de santé guinéen. Il y a différents programmes qui ont été financés par la France pour des enquêtes de cet accompagnement parmi lesquels figure ce programme qui s’appelle TWIN2H. Il a pour but d’améliorer l’hygiène hospitalière dans les établissements de santé en Guinée », a souligné Ghislain Poissonnier.

Le Directeur National des établissements hospitaliers et de l’hygiène sanitaire du ministère de la santé, a mis quant à lui un accent particulier sur ce qui va être le rôle des responsables des différentes structures sanitaires du pays.

« Nous sommes là pour sensibiliser les décideurs au niveau décentralisé pour qu’ils en prennent acte afin d’essayer de relater ce qu’ils vont apprendre ici au différents travailleurs qui sont dans leurs structures pour qu’ils prennent à bras le corps ce que nous savons de l’hygiène hospitalière et sanitaire en général. Dans cette salle, il y a des environnementalistes, il y a des représentants de l’élevage, les animaux aussi sont des êtres vivants et ces êtres vivants aussi véhiculent des infections ou alors ils sont en prise à des infections qui doivent être prises en charge.  Donc il faut toutes les communautés nécessaires pour que ces infections-là ne se transmettent pas de l’animal à l’homme et d’un homme à un autre humain », a déclaré Dr Aboubacar Conté.

Faut-il signaler que le projet TWIN2H est financé par l’Expertise France à hauteur de 3 millions d’euros. Il s'étendra de 2015 à 2018.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Mardi 04 septembre 2018 à 21:20

TAGS