.

Fièvre aphteuse : le Gouvernement a-t-il interdit la vente des bétails pendant la tabaski ?

Facebook icon Twitter icon
Société
Roger Patrick Milimono, ministre de l'Elevage
Roger Patrick Milimono, ministre de l'Elevage

CONAKRY-A l’approche de la fête de la tabaski appelée aussi fête du mouton, certains éleveurs et  vendeurs de bétails s’inquiètent. , le ministre de l’élevage Roger Patrick Millimono vient d’apporter des précisions sur la rumeur faisant état d’une prétendue interdiction de la vente des bêtes dans les zones touchées par la fièvre aphteuse à l’approche de la fête de tabaski. Il s’est confié à un journaliste d’Africaguinee.com.

AFRICAGUINEE.COM : Le Gouvernement a-t-il interdit la vente des animaux dans les zones touchées par la fièvre aphteuse dans le pays à la veille de la tabaski?

ROGER PATRICK MILIMONO : Merci d’être venu à la source. Nous n’avons jamais interdit la vente de bétails, nous avons plutôt demandé de freiner la mobilité des bêtes pour éviter la contagion entre les animaux des différentes localités. C’est tout. La mesure vise à freiner la contagion entre les bêtes d’une localité à une autre. Donc c’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de freiner la mobilité pour limiter la propagation.

Quelles sont les mesures prises par votre département pour éradiquer cette maladie qui touche les bêtes en cette période de grande consommation de viande ?

Le ministère a envoyé une équipe en juillet pour donner quelques soins et prélever des échantillons afin de connaitre le ou les serotype(s) qui provoquent cette maladie en Guinée. Ces échantillons sont prélevés et sont encours d’acheminement vers un laboratoire français pour des fins d’analyse. Dès que   nous aurons les résultats des analyses du laboratoire, nous pourrons connaitre le type de vaccin nécessaire pour soigner la maladie. Des mesures seront aussitôt mise en place avec l’appui des partenaires qui ont accompagné le gouvernement dans l’acheminement des échantillons. Ils se disent prêts à nous accompagner encore une fois dans le traitement de la maladie

Quels sont les moyens de lutte contre cette maladie ?

Pour lutter efficacement contre cette maladie il faut d’abord connaître le ou les stéréotypes comme je l’ai dit précédemment. Il existe 7 serotypes pour lesquels il y a des vaccins appropriés ; or les vaccins coutant très chers, il est nécessaire de savoir quel est ou quels sont les serotypes qui existent en Guinée afin de savoir quels sont les vaccins à utiliser, au lieu de faire des dépenses couteuses et inutiles.

La viande des animaux contaminés ne constitue-t-elle pas un risque sanitaire pour les populations ?

Non ! D’après les techniciens du département la fièvre aphteuse ne peut pas être transmise de l’animal à l’homme, donc elle ne rend pas la viande impropre à la consommation. Il n’y a pas de contagion directe entre l’animal et l’homme. Donc la consommation de la viande est sans danger pour les populations.

Merci monsieur le ministre

Merci à vous Africaguinée que je visite souvent.

Entretien réalisé Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224)664 93 45 45

Créé le Jeudi 16 août 2018 à 14:21

TAGS