.

Guinée: enfin le bout du tunnel…

Facebook icon Twitter icon
Crise post-électorale en Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR (G) Alpha Condé, PRG (M), Cellou Dalein Diallo (D)
Sidya Touré, leader de l'UFR (G) Alpha Condé, PRG (M), Cellou Dalein Diallo (D)

CONAKRY- L’attente mêlée d’inquiétude aura été longue et stressante pour les guinéens ! Mais enfin le bout du tunnel semble être là. Après six longs mois de déchirement, d’invectives, de violences quelquefois meurtrières et de dégâts (hélas), les acteurs politiques guinéens ont trouvé un accord permettant de mettre fin à la crise postélectorale.

Ce mardi 14 août 2018, les différentes parties en conflit se sont réunies et se sont félicitées du dénouement de la crise. Les élus communaux et ruraux vont bientôt être installés dans leur fonction après la signature de l’accord politique entre la mouvance et l’opposition.

Le comité de suivi qui avait la charge de trouver des solutions sur le différend électoral  a pris acte de cette signature. Les différents acteurs, mouvance, opposition ont décidé d’installer les conseils communaux dans les prochains jours. Il revient désormais à l’administration de diligenter le processus. C’est du moins l’annonce faite par le Président du comité suivi, le Général Bouréma Condé.

Lire aussi-Deal politique : Alpha Condé signe un accord avec Sidya Touré…

« Aujourd’hui nous avons fait le point sur les acquis récents : le vote de la loi sur la CENI, l’ouverture des travaux d’audit du fichier électoral, la redynamisation des prescriptions budgétaires pour les indemnisations, la requête pour l’élargissement des prisonniers. Nous nous sommes dans cette dynamique », a-t-il déclaré, même s’il avoue que tout n’est pas encore fini.

« Il reste aujourd’hui la mise en place de la Haute Cour de Justice qui est un travail qui se fait forcement avec les députés (…). Nous allons très bientôt être sur le terrain, mettre en place les conseils communaux parce que notre pays a souffert de l’absence de la communalisation du pays. Dans les tous prochains jours nous viendrons mettre les conseils communaux en place », a assuré le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le Mardi 14 août 2018 à 18:55