.

Des militants du RPG Arc-en-ciel se fâchent à Kindia : « Ce n’est pas un accord qui a amené Alpha Condé au pouvoir »

Facebook icon Twitter icon
Manifestation à Kindia
Siège du RPG Arc-en-ciel à Kindia
Siège du RPG Arc-en-ciel à Kindia

KINDIA- L’ambiance était électrique dans la soirée de ce vendredi 10 août 2018 à Kindia. Des militants et sympathisants du parti au pouvoir ont brûlé des pneus et cassé plusieurs biens à leur siège sis au quartier Yéolé, dans la commune urbaine de Kindia.

Ces partisans d’Alpha Condé exprimaient ainsi leur colère suite à la signature le mercredi 8 août dernier d’un nouvel accord entre la majorité présidentielle et l’opposition. Cet accord qui a mis fin à la crise post électorale donne à l’opposition la gestion de la commune urbaine de Kindia. Ce qui a frustré les partisans d’Alpha Condé.

« Nous manifestons parce que nous avons été insultés par le Président Alpha condé, il nous a réduit à notre plus petite valeur à Kindia. Au moment où nous engageons des négociations pour d’éventuelles alliances, on apprend qu’un accord a été signé entre le Président Alpha Condé et Cellou Dalein Diallo, et que désormais la commune de Kindia revenait à l’UFDG. On s’en fout de cet accord politique, ce n’est pas un accord politique qui a amené Alpha Condé au pouvoir », a confié un militant du RPG Arc-en-ciel très remonté. 

« Nous préférons qu’on reprenne les élections en lieu et place de ces genres de choses dans le pays. C’est un choc pour toute la population de Kindia. Nous exigeons qu’on nous remette dans nos droits. Qu’on applique ce que la CENI et la justice ont dit », renchérit le secrétaire fédéral de la section Kindia 2, Mamady Condé.

 

Aboubacar Sylla

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

Créé le Samedi 11 août 2018 à 9:13