Bah Ousmane se souvient : « mon bâtiment a été saccagé puis incendié à Pita en 2010… »

Violences post Électorales de 2010

LABE- C’est un souvenir douloureux que  l’actuel ministre d’Etat Conseiller  à la Présidence vient de rappeler. Bah Ousmane qui été interpellé avec le Chef de l’Etat par certains de leurs militants victimes de pillages en 2010 a rappelé qu’il a payé lourdement les frais de son ralliement au RPG arc-en-ciel.

 « Des gens ont vraiment souffert de cette période de 2010.  Pour le moment je ne peux être qu’une croix de transmission parce que je suis aussi concerné. Moi-même je suis victime. Mon bâtiment était l’un des plus grands à Pita. Il  a été saccagé et incendié. Il est dans l’état jusqu’à présent », se souvient le président de l’UPR interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

Plusieurs partisans du Président Alpha Condé ont lancé un cri de cœur la semaine dernière interpellant le Chef de l’Etat de leur venir en aide. L’élection Présidentielle de 2010 a été particulièrement douloureuse pour de nombreux citoyens guinéens.

Entre les deux tours du scrutin plusieurs citoyens soupçonnés d’être partisans de Cellou Dalein Diallo ont été chassés dans certains fiefs de son challenger Alpha Condé. Toutes ces victimes attendent encore Justice.

« J’ai défendu ailleurs  pensant peut-être que moi je pourrais trouver un jour les moyens de réhabiliter mon domicile petit à petit. Je sais qu’il y a des gens qui n’auront pas cette possibilité ils n’auront pas les mêmes possibilités que moi. (…) La solidarité doit demeurer ; il ne faut pas que certaines personnes voient mon bâtiment réhabilité alors que chez eux il n’y a rien » ; indique Bah Ousmane.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 24 décembre 2017 à 21:37