Kindia : Des militaires guinéen à l’école du Droit des conflits Armés…

Société

KINDIA- L’atelier de formation sur l’intégration du Droit des Conflits Armés (DCA) dans les opérations militaires a pris fin ce jeudi 7 décembre 2017 à Kindia.

Organisé par Le Comité International de la Croix-Rouge en partenariat avec l’Etat major Général des armées, cet atelier visait à humaniser les interventions militaires et d’assurer le maintien de la paix dans les pays en crise.

Plus d’une vingtaine de militaires composés d’éléments du Bataillon Spécial des Commandos en Attente de Samoreya(BSCA), et de la compagnie Gangan, ont participé durant trois jours (5 au 7 décembre) à cette formation sur l’intégration du Droit des conflits armés (DCA).

La promotion du DCA fait partie du mandat du CICR. C’est pourquoi, selon Alpha Oumar Barry, responsable de la communication du CICR, son institution tient à réaffirmer aux autorités militaires sa volonté de poursuivre cette mission dans le cadre de la mise en œuvre du droit des conflits armés.

‘’ Cette institution présente en Guinée depuis 1990 a toujours accordé une importance particulière à la formation ou à la sensibilisation des Forces Armées sur le Droit International Humanitaire. Ceci contribue à la pleine intégration du DIH dans la formation des forces armées’’, a annoncé le responsable de communication du CICR en Guinée, avant d’indiquer que cette insitution tient à confirmer sa volonté de poursuivre son soutien aux autorités militaires guinéennes dans le cadre de sa mise en œuvre du DCA.

Au nom des participants, le capitaine Florent Oulemou du BSCA de Samoreya a rassuré le commandement militaire que ce séminaire leur a permis d’être mieux édifiés sur le droit des conflits armés.

‘’ Nous avons eu suffisamment d’informations et nous sommes prêts à traduire dans les faits les enseignements reçus. Nous vous rassurons que les sujets débattus ont été bien compris et nous serons fiers d’évaluer sur les terrains d’opération d’ici et ailleurs, sans bavure, dans l’esprit strict des enseignements qui viennent en complément’’, s’est réjouit l’officier chargé de la gestion des ressources humaines du bataillon Samoreya de Kindia.  

Papa Malick Diaw, délégué du CICR auprès des forces armées, s’est dit satisfait de l’ambiance qui a régnée lors de cet atelier. Pour le formateur, il est vraiment important que les militaires sachent intégrer le droit des conflits armés dans leur façon de réfléchir durant les opérations, dans l’élaboration des ordres et dans l’exécution des missions qui leur sont confiées.

En conclusion, le lieutenant-colonel Fodé Fofana, officier adjoint du BSCA de Samoreya s’est dit confiant que ses Hommes appliqueront à la lettre les enseignements reçus.

 ‘’ Sachant que le droit des conflits armés est de nos jours une priorité dans les opérations de maintien de la paix des Nations-Unies, je fonde donc l’espoir que les échanges qui ont eu lieu au cours de cette session, nous ont permis d’être mieux outillés pour pouvoir mener à bien votre mission au Mali dans le respect scrupuleux des lois de ce pays frère, également du droit des conflits armés’’, a conclu l’officier adjoint du bataillon spécial des commandos de Samoreya.

L’on rappelle que la cérémonie a pris fin par la remise de satisfécits aux militaires participants.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Vendredi 08 décembre 2017 à 16:07

TAGS