Enseignement supérieur : Samba Camara lance un appel au Ministre Yéro Baldé…

Education

LABE- C’est un appel pressant qu’un Professeur Assistant a lancé au Ministre guinéen chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Samba Camara, le Président du collectif des enseignants chercheurs qui soutiennent les reformes engagés au Ministère de l’enseignement supérieur a plaidé pour l’annulation de la décision du Ministre Yéro Baldé au sujet des primes des professeurs assistants.

Le Ministre de l’Enseignement supérieur a annulé l’arrêté portant revalorisation des primes et autres avantages accordés aux professeurs assistants.

« Pour nous, c’était une lueur d’espoir qui s’annonçait au niveau du monde des enseignants, ce n’est pas à l’enseignement supérieur seulement. Certains parmi nous qui avaient estimé que la décision du Ministre ne les concernait pas, se sont battus pour obtenir l’annulation des primes accordées aux enseignants, c’est vraiment regrettable. Je profite de cette occasion pour plaider le Ministre de revenir sur sa décision qui rapporte l’arrêté parce que c’est l’espoir de toute une génération, de toute une entité sociale », a lancé Samba Camara qui a été joint au téléphone par un reporter d’Africaguinee.com.

Le Ministre Yéro Baldé, dans le souci de qualifier davantage le système éducatif du pays, avait pris un arrêté portant sur la revalorisation des primes des professeurs assistants.

Pour Samba Camara, cette revalorisation des primes permettrait d’encourager tous les enseignants.

« Toute personne qui s’attend à des avantages se battra pour l’atteindre en faisant de bonnes études. Surtout dans l’arrêté, il y a des faveurs pour nous les assistants en ce qui concerne la formation », a rappelé M. Camara.

Par ailleurs, Samba Camara invite ses homologues à se conformer à la disposition. Il leur lance également un appel à la sérénité pour mener ensemble le combat pour que l’arrêté soit de nouveau appliqué.

 « Aujourd’hui, j’ai le cœur serré et tous nos collègues des différentes universités du pays ne sont pas à l’aise. Il faut qu’on accepte d’appliquer les textes dans ce pays. Je vous invite à lire le décret 176 qui explique carrément qui est assistant. Je suis dans le même panier que ces gens, il faut que j’ai le courage de l’avouer. Au niveau du ministère, nous avons une équipe déterminée à nous accompagner dans le cadre de la formation et donc nous ne cherchons pas mieux. Par rapport aux cours dont certains se tapent la poitrine, nous donnons les cours, mais nous savons que ce n’est pas normal, ce n’est pas à nous de donner les cours de conférence, c’est plutôt aux professeurs de rang magistral. Et dans tous les pays du monde, la référence salariale, c’est le professeur d’université. Pour ce qui est de l’assistant, le décret est clair, ce sont deux ans renouvelables deux fois. Si tu n’arrives pas à décrocher ton doctorat pendant cette échéance, tu es reversé au pré-universitaire », a tranché Samba Camara.

Avant de finir, Samba Camara a appelé tous ses collègues à reprendre le chemin des salles de classes à partir du lundi 16 octobre prochain.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 657 41 09 69

Créé le Samedi 14 octobre 2017 à 13:13