Manifestations : le parti de Lansana Kouyaté lâche « encore » Cellou et ses pairs…

Opposition
Cellou Dalein Diallo et Lansana Kouyaté
Cellou Dalein Diallo et Lansana Kouyaté

CONAKRY- Le parti dirigé par Lansana Kouyaté va garder la distance vis-à-vis de ses anciens « complices » de l’opposition républicaine. Alors que cette dernière projette d’organiser dans les prochains jours à Conakry une série de manifestations, le parti de l’espoir pour le développement national a fait une mise au point.

Le porte-parole de cette formation politique joint au téléphone par notre rédaction, a indiqué que le PEDN ne participera à aucune des manifestations projetées par Cellou Dalein Diallo et ses pairs.

« Nous ne condamnons pas les manifestations puisque c’est un droit constitutionnel, mais nous ne participerons pas », a tranché Faya François Bourouno, le porte-parole du PEDN.

L’opposition républicaine dénonce « un manque de volonté » politique pour l’organisation des prochaines élections locales. Alors que la Commission électorale nationale indépendante est actuellement confrontée à une grave crise interne, l’opposition regrette la non application de plusieurs points contenus dans l’accord politique du 12 octobre 2016.

« Si on avait écouté le PEDN en 2015 on ne serait pas là. On avait expliqué à nos amis de l’opposition républicaine qu’il ne sert à rien d’accumuler des accords ; On avait un accord en 2013 qui nous avait permis d’aller aux législatives. On devrait se baser sur les points non appliqués, les victimes qu’il fallait indemniser, le fichier électoral, etc… », estime M. Bourouno.

A noter que les manifestations de l’opposition commenceront par des meetings tournants dans plusieurs quartiers de Conakry. S’en suivra ensuite la « grande marche » pour dénoncer la gouvernance actuelle du pays.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com 

Créé le Mercredi 21 juin 2017 à 14:44