Conakry : l’UNISIM immortalise AOB...

Education

CONAKRY- L’institut professionnel de Simbaya (IPROSIM) a célébré ce samedi 10 juin 2017 l’an un de la disparition de son ancien doyen de la Faculté des Sciences Economiques et Juridiques, Alpha Oumar Bah dit AOB, le macro-économiste qui a laissé des traces indélébiles dans ce temple du savoir.

Cet évènement a réuni les responsables de l’UNISIM-IPROSIM, mais aussi d’éminentes personnalités qui ont côtoyé l’ancien enseignant-chercheur. Le député Mouctar Diallo, le vice-président de la Cour Constitutionnelle Alia Diaby, ainsi que des camarades de feu AOB mais également ses parents et amis ont tous répondu président à cette cérémonie commémorative.

Mamadou Diouldé Koin Diallo, Président de la promotion AOB s’est rappelé de l’homme en ces termes : « Il a contribué à l’élaboration de bons programmes, au recrutement de bons enseignants, au suivi et exécution des cours, et à l’encadrement des étudiants (…) Il a été modèle qui nous a guidé et qui nous sera éternellement une source d’inspiration », a témoigné le jeune diplômé.

Dans son allocution l’ancien ministre de l’Enseignement pré-universitaire Dr Ousmane Souaré a salué la tenue de cette cérémonie commémorative de la disparition d’Alpha Oumar Bah (AOB) et a remercié les organisateurs en l’occurrence la promotion qui porte son nom.

Dans son témoignage, l’administrateur général de l’UNISIM-IPROSIM, a indiqué que la première chose qui frappe au contact d’AOB, c’est son sourire sincère. Selon Dr Souaré cet ancien cadre du Fonds Monétaire International a été un macro-économiste « hors pair ». Suite à de brillantes études dans les universités nationales et étrangères AOB a connu une ascension professionnelle fulgurante, déclare M. Souaré confiant que feu AOB a été enseignant chevronné.  

Morlaye Soumah, cadre de la Banque Centrale, et ami du disparu a témoigné qu’AOB était persévèrent dans la pratique des vertus. « Quand il était convaincu d’une bonne chose, il ne reculait pas. Il trouvait toutes les stratégies pour atteindre l’objectif », se souvient M. Soumah.

En signe de reconnaissance pour ses œuvres les autorités de cet institut ont décidé de baptiser la salle de conférence dudit institut « Amphi d’Alpha Oumar Bah ».

« Nous avons pris la décision de baptiser notre salle de conférence du nom prestigieux d’amphithéâtre d’Alpha Oumar Bah pour qu’à jamais sa mémoire reste vivace en chacun de nous », a annoncé l’administrateur général de l’UNISIM-IPROSIM, Dr Ousmane Souaré.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Dimanche 11 juin 2017 à 13:23

TAGS