Conakry : Lambanyi, un ‘’havre de paix’’ devenu zone criminogène…

Société

CONAKRY- Jadis connu pour sa tranquillité, ses belles villas, ses restaurants et ses boîtes de nuits animés, le quartier Lambanyi situé dans la banlieue nord de Conakry, commune de Ratoma, est devenu une zone criminogène.

Ces derniers temps les scènes de crime qu’on enregistre dans ce quartier autrefois paisible dépassent l’entendement au point que l’on s’interroge s’il n’est devenu la nouvelle zone criminogène de la capitale Conakry.

En moins de deux semaines des scènes d’horreur les plus abominables se sont produites dans ce quartier qui attirait la convoitise des magnas.

De l’assassinat du jeune étudiant de 21 ans qui parallèlement à ses études faisaient le « mototaxi » en passant par le lynchage d’Adama Oularé brulé vif, jusqu’à la découverte de la petite de deux ans découpée en morceaux et attachée dans un sac en plastique, puis l’incendie de la maison où il y a eu la découverte macabre, font aujourd’hui de ce quartier une zone criminogène.

Ces crimes odieux ne sont que (peut-être) la phase visible de l’iceberg. Puisque de pauvres citoyens sont souvent victimes d’attaques à mains armées. Et l’Etat dans tout ça ? Cela est une autre histoire…

 

Focus Africaguinee.com

Créé le Lundi 05 juin 2017 à 11:20