Arrêt des cours dans les universités privées : échec des négociations?

Education

CONAKRY-Les négociations entamées ce vendredi 26 mai 2017 entre la chambre représentative des universités privées (CREUP) et le ministère de l’enseignement supérieur se sont soldées par un échec.

Une semaine après la fermeture des universités privées, les fondateurs d’universités se sont rencontrés avec une équipe du département ce vendredi 26 mai 2017 pour tenter de trouver une solution de sortie de crise. A  la sortie de cette rencontre, ni les fondateurs, ni l’équipe du ministère n’a accepté de répondre aux journalistes. Toute chose qui laisse croire à plus d’un observateur que les lignes n’ont pas bougé.

La CRESUP doit se réunir ce samedi 27 mai 2017 pour prendre une décision, soit de la réouverture des classes ou de la poursuite de la grève.

Depuis le 23 mai dernier, plus de 25000 étudiants sont privés de cours. Le gouvernement s’est dit  surpris de la décision des fondateurs des universités privées de fermer les classes. Lesquels semblent intransigeants sur leur position. Ils réclament le paiement des arriérés des étudiants dont l’enveloppe s’élèverait à 9 millions de dollars.

Thierno Sadou Diallo

Pour Africaguinee.com

Affaire à suivre…

 

Créé le Samedi 27 mai 2017 à 14:05

TAGS