Tirs par balles lors des manifestations : cette surprenante sortie d’un haut responsable militaire…

Société

LABE- C’est une demande très singulière que vient de faire un haut responsable de l’armée à l’endroit des commerçants en ce qui concerne l’importation des cartouches de chasse.

A l’occasion de la clôture d’un atelier axé sur la « Démocratie sans violence » tenu à Labé la semaine dernière, le commandant de la région militaire de Labé a fait une demande aux organisateurs afin qu’il échange avec les commerçants autour de l’importation des cartouches de chasse en Guinée.

Le Colonel Ibrahima Kalil Condé a estimé que ces cartouches qu’on oriente vers Conakry vise particulièrement les forces de l’ordre pendant les manifestations de rue. Car selon lui,  il n’y a pas de gibiers à chasser à Conakry. Ce haut responsable de l’armée a aussi sollicité que ces cartouches soient au moins orientés vers la Haute ou la Guinée forestière où il y a des gibiers.

Explications

« Ce que je vous demande pour mes recommandations, je souhaite que vous réunissiez le GOHA (groupe organisé des hommes d’affaires, ndlr) et tous les commerçants pour qu’ils puissent accepter. Il y a un produit qui fait du mal aujourd’hui en Guinée : ce sont les cartouches de chasse notamment les calibres 12. Ces cartouches viennent en grande quantité en provenance du Sénégal dans des conteneurs, dans les remorques en direction de Conakry.

Mais dites-moi es- ce qu’il y a une forêt où on peut faire la chasse aux gibiers (à Conakry) ? Non en réalité, alors cela va contre les services de sécurité. Lorsque qu’il y a manifestation pendant qu’on sort les services de sécurité pour encadrer la foule d’autres sont munis de calibre 12 pour tirer sur ces services de sécurité.

Chacun de nous voit à la télé nos gendarmes, nos policiers avec des impacts de balles sur leur corps. Donc je voudrais de la manière dont nous réussissons à sensibiliser nos services de sécurité et de défense pour ne pas se rendre justice, je voudrais que vous fassiez la même chose. Vous ne pouvez réussir dans ça qu’avec les leaders politiques et les commerçants.

L’autre jour j’ai salué nos amis de Bambeto et toute la Guinée pour gérer des situations pareilles. C’est pourquoi j’ai sollicité auprès de vous pour que vous impliquiez ces acteurs.  Les commerçants, au moins qu’ils acceptent de ne plus orienter ces cartouches de chasse vers Conakry. Qu’on les envoie au moins vers la Haute Guinée ou en forêt, là où vraiment il y a la forêt où on peut faire la chasse aux gibiers. On ne chasse pas  les gibiers à Conakry c’est seulement les forces de l’ordre qu’on chasse à Conakry », a formulé ce haut responsable de l’armée.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 620 93 45 45

Créé le Jeudi 25 mai 2017 à 9:39