Guinée : Toumba Diakité prend une décision !

Affaire 28 septembre

CONAKRY- La décision vient d’être prise par le Commandant Aboubacar Diakité ! L’ancien aide de camp du Capitaine Moussa Dadis Camara qui est détenu à la maison centrale de Conakry, a décidé de garder le silence, a appris Africaguinee.com.

Selon nos informations, le Commandant Diakité ne recevra désormais aucun magistrat. Celui qui est considéré comme l’un des principaux auteurs des massacres du 28 septembre 2009 a décidé de garder le silence après le « refus » du pool des juges chargés de son dossier de donner une suite favorable à sa demande. Toumba Diakité a sollicité de meilleures conditions de détention, à défaut de son transfèrement dans une chancellerie de la place.

L’ultimatum lancé par les avocats de Toumba Diakité a expiré ce 29 avril 2017. La défense de Toumba n’exclue pas de se retirer de la procédure. Le collectif des avocats de l’ancien aide de camp de Dadis Camara avait demandé à la justice de prendre des mesures pour « humaniser » le cadre de vie de leur client. Ceci devait passer par l’attribution à M. Diakité sur lequel pèsent quinze chefs d’accusation, d’un certain confort : un lit, un salon, un bureau, deux climatiseurs, un poste radio, un poste téléviseur.

Un délai de quinze jours avait été donné au-delà duquel, les avocats allaient suspendre leur assistance à Toumba, qui à son tour  gardera le silence pour la suite de la procédure. Ce délai de deux semaines a expiré le samedi 29 avril. Une source proche de Toumba Diakité a confié à un journaliste de notre rédaction que « rien » de tout ce qu’ils ont demandé n’a pas satisfait.

Les avocats mettront-ils leur menace à exécution ? Toumba Diakité va-t-il garder le silence pour la suite de la procédure ?

En attendant de savoir les actions que pourraient entreprendre les avocats de Toumba Diakité, les yeux sont rivés vers la Cour d’Appel où deux décisions majeures du pool des juges en charge de dossier du 28 septembre sont attendues. Il s’agit des demandes portant sur le transfèrement de Toumba Diakité dans une chancellerie et l’audition du Président Alpha Condé. Ces deux décisions pourraient influencer dans une large mesure les prochaines actions des avocats.

Affaire à suivre…

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le Lundi 01 mai 2017 à 12:49