Sextape, extravagance, images obscènes en Guinée : le grand-imam de Labé brise le silence…

Société
El hadj Badru Bah, Grand-Imam de Labé
El hadj Badru Bah, Grand-Imam de Labé

LABE-La publication d’images obscènes sur les réseaux sociaux mettant en avant des guinéens fait réagir les religieux. Le grand-imam de Labé, Thierno Badru Bah exprime de profond regret sur de tels comportements qui ternissent l’image de la Guinée et sapent nos traditions. L’inspecteur régional des affaires religieuses de Labé a livré quelques conseils pour lutter contre de telles pratiques. Le religieux appelle à un retour à la tradition, à la bonne éducation avec l’implication de tous. Lisez…

« Concernant ces genres d’images qui circulent, le meilleur moyen de lutter contre ça, c’est de faire un retour à la source. Si nous attachons un prix fort à l’éducation léguée par nos parents, dites vous que c’est le remède nécessaire pour se défaire de ce qui se passe aujourd’hui. Si quelqu’un est inscrit dans une école coranique pour connaitre certains principes religieux qui cadrent avec une bonne éducation, l’on ne connaitrait jamais la nudité de certaines personnes qui tournent sur les réseaux sociaux. Aller dans une école coranique ne te détourne pas de l’école française encore moins de vos métiers, ce sont des choses qui vont ensemble.

Si quelqu’un connait un peu le chemin de Dieu et de son prophète à travers le coran, celui-là n’acceptera jamais de se filmer ou de se faire filmer, pensant marquer sa célébrité avec, mais qui se termine autrement. D’ailleurs votre dignité, votre éducation ne vous permettra point d’exposer une petite partie de votre corps à plus forte raison de se déshabiller entièrement. Avec des photos, des vidéos qui apparaissent sur internet, sur facebook et tous les réseaux en un mot.

C’est la bonne éducation qui vous permettra d’incarner la valeur humaine, petite qu’elle soit vous êtes protégés. Même s’il s’agit de votre vie qui ne vous dit rien vous allez au moins avoir le reflexe de dire avec ces images, je fais honte à ma famille, du coup vous vous  rétractez. Ça c’est le premier aspect.

Ensuite, la communauté doit faire beaucoup attention en cette période. Les parents aussi doivent être vigilants. Le vent qui souffle actuellement est très dangereux. Vous savez c’est très facile, c’est aisé de faire des mauvaises attitudes. C’est facile de s’impliquer les mauvaises choses surtout dans ce monde que nous vivons aujourd’hui. Maintenant c’est facile aujourd’hui de faire passer un message, avec l’avancée de la technologie, tout est relié.

Même les occidentaux là où certains ont puisé leur civilisation, ou qu’on imite ici ne s’exposent jamais comme nous sommes en train d’assister aujourd’hui chez nous. En mettant des images insupportables sur le net. Chez les blancs ce n’est pas n’importe qui fait ce que nous voyons ici.

Nous sommes des musulmans. Le jour où les mauvaises attitudes se perpétuent et vont jusqu’à apparaitre partout, le Tout-puissant Allah maudit les personnes qui exposent leur mauvaise foi qui sont des sacrilèges même. Un verset du coran en fait foi.

Donc prenons toutes les mesures de précaution. Que  les parents se mettent davantage dans l’éducation des enfants, les enfants aussi à leur tour doivent se mettre en cause pour se dire, nous avons une culture, une éducation qui ne nous permettent pas de faire ces choses, nulle part on nous a fait cas des biens de s’exposer.

Il faut avoir honte de sa famille, des ses parents, de sa religion ainsi que ses coreligionnaires. Nous prions tout le monde de se méfier de ces genres de choses qui les humilient. Que chacun évite d’humilier sa propre personne à plus forte la personne d’autrui  jusqu’à ce que tout le monde sache. Les mauvaises pratiques font partie de votre mode de vie. Nous implorons la grâce de Dieu afin qu’il nous aide à corriger et qu’il nous épargne de ces mauvaises pratiques ».

 

Propos recueillis par Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 620 93 45 45

Créé le Mercredi 29 mars 2017 à 15:17