Dadis Camara se confie : « mon seul regret… »

Politique
Dadis Camara
Dadis Camara

OUAGADOUGOU-En exil forcé au Burkina Faso depuis sa chute en décembre 2009, l’ex chef de la junte guinéenne vient d’exprimer un regret ! Moussa Dadis Camara, regrette d’avoir limogé l’ancien président de la Cour Suprême, Mamadou Sylla dit Sima.

« Je ne me reproche de rien mais à des moments donnés, compte tenu de l’instrumentalisation, j’ai parfois quelques regrets d’avoir enlevé des personnes que je ne devais pas enlever. Parce que j’ai eu la mauvaise information. Par exemple j’ai enlevé injustement Sima-sacerdoce (président de la cour suprême) à cause des fausses informations. C’est le seul cas que je regrette », a déclaré l’ex bouillant capitaine, priant Dieu que ce qui lui est arrivé n’arrive pas à un autre chef d’Etat.

Dadis shows…

L’ancien homme fort de Conakry dit qu’il ne regrette pas les Dadis-shows, cependant il avoue qu’il y a eu de la passion.

« Je suis allé avec de la passion en oubliant que devant elle, il y avait d’autres intérêts… J’ai dû blesser certaines personnes, mais la vie est ainsi faite, l’homme n’est jamais parfait. Mais je ne regrette pas parce que j’avais une mission que je devais accomplir », explique Dadis Camara, sur les ondes de la radio espace Fm.

Arrivé au Pouvoir en décembre 2008 par un putsch au lendemain de la mort du général Lansana Conté, Moussa Dadis Camara a eu un tumultueux passage à la tête de la Guinée.  Son règne a été marqué par une empreinte indélébile : le massacre du 28 septembre 2009, pour lequel il est inculpé depuis 2015. En attendant son jugement, il vit à Ouagadougou.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112 

Créé le Dimanche 26 mars 2017 à 10:19