Etats-Unis : l’administration Trump menace la Guinée… (Exclusif)

Diaspora
Donald Trump, président des USA-Photo: AFP
Donald Trump, président des USA-Photo: AFP

WASHINGTON- Les nouvelles en provenance de Washington ne sont pas bonnes ! Plusieurs ressortissants guinéens vivants aux Etats-Unis vont être expulsés vers leur pays d’origine. La Guinée a donné son feu vert, a annoncé ce mercredi 8 février 2017 l’ambassadeur Mamady Condé. Pour cette première vague, en tout 55 guinéens soupçonnés d’être impliqués dans des affaires criminelles vont être rapatriés.

« J’avoue qu’il y a une pression terrible sur les ambassades sur l’expulsion d’un certain nombre de nos concitoyens. Nous ne sommes pas les seuls. Plusieurs pays sont concernés. Aujourd’hui nous sommes en discussion avec le département d’Etat et Homeland security qui s’occupe de l’immigration pour voir un peu comment tirer ça au mieux. Parce que nous avons failli être sanctionnés, privés de visas », a confié à notre rédaction l’ambassadeur de la Guinée à Washington, Mamady Condé.

Chantage

Selon le diplomate guinéen, les nouvelles autorités américaines ont menacé de couper toute délivrance de visas aux citoyens guinéens, si les autorités de Conakry refusent de recevoir ses citoyens « délinquants ».

« Le département d’Etat et homland security ont fixé des règles qui sont à prendre ou à laisser. En ce qui nous concerne, le dernier ultimatum qu’on a reçu c’était de choisir entre les 55 qui devront être rapatriés ou la sanction contre l’Etat guinéen. Cela veut dire que personne n’aura un visa des Etats-Unis. Aucun visa diplomatique, aucun visa ordinaire ne sera délivré (…) Face à tout ça, il fallait choisir entre la sanction contre le pays ou l’acceptation de recevoir les 55 », a précisé l’ambassadeur Mamady Condé.

Nous y reviendrons…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

Créé le Mercredi 08 Février 2017 à 19:28