Guinée : la crise de carburant gagne l’intérieur du pays…

Société

CONAKRY- La crise de carburant gagne du terrain en Guinée. Après Conakry, les villes de l’intérieur du pays connaissent à ressentir la rareté de l’or noir.

A Labé, la plupart des stations services sont à sec. Les populations se ravitaillent au marché noir où le litre se négocie entre 13 et 15 mille francs guinéens. La conséquence de ce manque de carburant est la hausse du transport au niveau des différents tronçons.

A Conakry, aucune explication officielle n’a été donnée sur les causes de cette rareté de carburant dans les différentes stations services. Une source proche de la Société Guinéenne de Pétroles a confié à notre rédaction que la pénurie est due au retard accusé par le bateau devant assurer le ravitaillement.

Le Ministre guinéen du commerce, Marc Yombouno s’est quant à lui abstenu de se prononcer sur les conséquences de cette pénurie. Le Ministre Yombouno a tout de même répondu à l’inquiétude de certains observateurs sur une éventuelle hausse du prix du carburant.

« Ça fait plus d’une année que ce n’est pas le ministère du commerce qui gère le secteur pétrolier et la commercialisation. Il y a un office rattaché à la Présidence qui gère ça », confie le ministre sans donner plus de détails.

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

 

 

Créé le Mardi 31 janvier 2017 à 20:06