Conakry : des étudiants mis aux arrêts !

Société
CONAKRY-au moins deux (2) étudiants ont été arrêtés à Conakry par les services de sécurité, pour détention de faux diplômes.
 
Leur arrestation est intervenue en début de semaine en marge de la vaste opération de recensement biométrique dans les universités, lancé par le ministre  Abdoulaye Yéro Baldé, a appris africaguinee.com.  
 
Alors qu’ils  tentaient de s’enrôler avec des faux diplômes du Baccalauréat  à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG) de Lambanyi ces deux universitaires  dont une fille  ont été détectés par  une équipe du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. 
 
 « Aujourd’hui, nous avons pris deux cas  avec des faux diplômes du Baccalauréat dont une femme, mais je ne dis pas leurs noms. Elle a réussie à fabriquer  un diplôme  session 2014 en prenant les informations d’une personne qui porte le même nom,  même université privée, la même session, le même PV et filiation. Elle est venue  s’enrôler  il y a deux semaines. Aujourd’hui,  une autre  est venue avec  les vrais dossiers. Avec la stratégie, on a interpellé la première », a confié Jacques Gomou,  responsable chargé du contrôle des documents et à  la sécurité de cette opération au ministère de l’enseignement supérieur. 
 
Selon nos informations, au total  une soixantaine de faux diplômes ont été détectés pendant ce recensement biométrique des étudiants.  99% des universités privées sont touchées par ces cas de fraudes, rapporte ce responsable du ministère de l’enseignement supérieur. 
 
BAH Aissatou
Pour africaguinee.com
Tél : (00224) 655 31 11 14
Créé le Dimanche 29 janvier 2017 à 16:36

TAGS