Diaspora : sale temps pour les guinéens en Algérie…

Diaspora guinéenne

ALGER- La vie ne semble pas sourire à la communauté guinéenne résidant en Algérie. Quatre ressortissants guinéens sont morts en l’espace d’un mois, dans ce pays du Maghreb où les autorités avaient engagé une chasse à l’homme sans précédent contre les subsahariens.

Le premier cas de décès a été enregistré à Blida, en décembre dernier. Le défunt qui se nomme Kourouma est le fils d’Isiaka et de Massama Camara. Il est mort à la suite d'une maladie hépatique et enterré le 10 janvier 2017. Le second Diallo Mamadou Saidou fils d’Abdourahmane et de Rouguiatou Diallo a été agressé dans le chantier où il travaillait.  Gravement blessé il a été admis à l'hôpital où il a subi une intervention chirurgicale. Il s’est plaint de douleur abdominales jusqu’à sa mort en fin décembre. Son corps a été rapatrié vers la Guinée en début janvier.

Soumaoro Lancinet fils de Sékou et de Mamata Camara est aussi décédé en début janvier à la suite d’une intervention chirurgicale. Il souffrait d’une maladie depuis la Guinée. Le quatrième décès ayant endeuillé la communauté guinéenne d’Algérie est le jeune Aladji  Djouhé Diallo fils de Thierno Alassane et Mariama Dalan Sow. Lui aussi trainait une maladie chronique. Il  n'avait fait qu'un mois en Algérie. Sa mort est intervenue le 11 janvier 2017 à Alger.

Ces quatre compatriotes guinéens sont morts entre le 2 décembre 2016 et le 11 janvier 2017, a confié à notre rédaction le Dr Tafsir Baldé, président de la communauté guinéenne à Alger.

 

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 657 41 09 69

 

 

Créé le Jeudi 26 janvier 2017 à 23:22