Crise en Gambie : grosse inquiétude chez les ressortissants guinéens…

Diaspora guinéenne

CONAKRY- L’inquiétude grandit chez les guinéens vivants en Gambie ! Alors que les forces armées sénégalaises et nigérianes sont prêtes à lancer l’assaut contre Yahya Jammeh qui refuse de céder le pouvoir au Président élu Adama Barrow, dont l’investiture est prévue à Dakar ce jeudi 19 janvier 2017, plusieurs ressortissants guinéens vivent avec la peur au ventre.

« Nous qui sommes restés ici, on est très inquiets. Chacun est terré chez soi. Il n’y a aucune activité qui tourne dans la capitale. Tous les lieux de commerces sont fermés. Nous avons peur mais, on se remet à Dieu. Si une solution n’est pas trouvée, on sera obligé de quitter », a confié ce jeudi 19 janvier 2017 un ressortissant guinéen vivant à Banjul.

Moustapha Barry reconnait que pour le moment, ils ne sont pas persécutés par les autorités gambiennes. « On n’est pas persécuté par l’autorité. On nous a simplement dit à chacun de vaquer à ses affaires. Mais aujourd’hui par exemple, il n’y a aucune activité qui marche dans la ville. Toutes les grandes boutiques sont fermées », rapporte ce compatriote, expliquant que a beaucoup de guinéens ont fui le pays depuis l’éclatement de la crise postélectorale.  

Les autorités guinéennes ont-elles pris des dispositions pour évacuer les guinéens vivant en Gambie ? « A ce que je sache, il n’y a eu aucune disposition prise pour évacuer les guinéens qui désirent rentrer. Je ne suis pas informé », soutient notre interlocuteur.

Contactée, une source basée au ministère des affaires étrangères à Conakry, a indiqué que des instructions fermes ont été donnée à l’ambassade de Guinée à Banjul de gérer toutes les questions d’urgences concernant les ressortissants guinéens.

« Le département a demandé à l’ambassadeur d’être contact avec nos compatriotes et de nous informer de l’évolution de la situation », a confié cette source. Joint au téléphone, le consul général de Guinée à Banjul, Naby Ibrahima Youla n’a pas accepté de répondre à nos questions.

La Gambie, petit pays de l’Afrique de l’Ouest est plongée dans une crise politique née du refus de Yahya Jammeh qui a régné pendant 22 ans sans partage, de reconnaître la victoire d’Adama Barrow qu'il avait félicité aux premières heures de sa défaite, en début décembre 2016.

Les pressions se multiplient au niveau régional et international autour de M. Jammey pour qu’il cède le Pouvoir. Après l’échec des médiations des Présidents Nigérian et Libérien, Mouhamadou Bouhari, Ellen Johnson Sirlef, le mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a tenté vainement une médiation de dernière.

Le président guinéen Alpha Condé a aussi dépêché hier mercredi un émissaire, Tibou Camara qui a des liens familiaux avec Yahya Jammeh pour tenter de le convaincre de céder le Pouvoir. Mais pour l’heure, le président sortant s’entête alors que les troupes de plusieurs pays d'Afrique de l'Ouest sont prêtes à intervenir en Gambie, en cas d'échec de ces ultimes efforts diplomatiques.

Affaire à suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel. : (00224) 655 311 112

Créé le Jeudi 19 janvier 2017 à 16:56